Protéger piétons et cyclistes… des solutions à l’essai

Publié le 13 Mai 2016

Protéger piétons et cyclistes… des solutions à l’essai

Faute de pouvoir déterminer clairement ce qu’est une ville intelligente on peut commencer par identifier comment certaines d’entre elles testent des solutions pour protéger les piétons qui textent ou les cyclistes à l’approche d’un croisement, ou s’efforcent de éliminer les déchets, ou encore de promouvoir des quartiers dans lesquels jeunes et vieux vivent ensemble. Voici une sélection de tentatives et trouvailles mises en œuvres pour améliorer nos villes.

Protéger les piétons qui textent - Pour protéger les jeunes qui marchent en textant, la ville d’Augsbourg en Allemagne est en train d’encastrer des signaux lumineux dans la chaussée. Ils visibles même quand on regarde son écran la tête tournée vers le sol. De l’argent dépensé pour la qualité de vie (enfin) plus que pour l’efficacité économique… dans un pays qui n’en manque pas.

Les cyclistes aussi doivent être protégés, notamment aux intersections. Pour y parvenir la ville d’Eindhoven aux Pays Bas est en train de tester un système qui détecte voitures et bicyclettes à l’approche d’un carrefour. Si l’algorithme détecte un risque de collision il flashe. Çaa serait surtout utile dans des pays où les conducteurs sont moins prudents… mais où les municipalités n’ont pas nécessairement les moyens de multiplier de telles installations (un peu moins de 40.000 €).

Ralentir le trafic routier avec des illusions d’optique, tel est l’objectif que se sont fixé deux artistes indiennes. Les obstacles en trompe l’œil poussent à réduire la vitesse comme le montre cette vidéo retenue par Le Monde. L’idée a été testée en Chine. Elle coûte moins cher à mettre en place que le dur… mais il est difficile de dire combien de fois chaque conducteur se laisse avoir.

Tout recycler - Au lieu d’incinérer les déchets, ces derniers sont versés dans 34 poubelles différentes. Tout est recyclé et ça marche. Mais il s’agit d’une toute petite ville de 1700 habitants… au Japon où les gens sont disciplinés. Pourquoi ne pas tenter à plus grande échelle ?

Préserver les quartiers qui respectent la diversité générationnelle n’est pas facile. Londres vient de se fixer un tel objectif et, pour y contribuer, The Guardian a demandé conseil à ses lecteurs seniors. La culture n’est pas la même partout mais certaines pistes sont valables ailleurs, telle la qualité du transport public ou la multiplications « des trams, des toilettes, des policiers et… d’un esprit positif ». C’est généralement là qu’en France on commence à s’engueuler…

Photo Twitter

Une version de ce billet a été publiée sur le site du Monde.fr le 13 mai 2016.

Commenter cet article

ALEX MARAN 22/09/2016 18:27

Monsieur ALEX MARAN m'a sauvé de impasse financier dans laquelle je me trouvais en m'octroyant un crédit de 85.000 euros sur une durée de 12 ans afin que
mes rêves deviennent réalité. Je prie à tous ceux qui ont pu jouir de ces services, de bien vouloir revenir en témoigner afin de permettre aux autres gens dans le
besoin, de pouvoir trouver aussi un recours fiable. Je vous laisse son adresse e-mail professionnelle:ALEXMARAN6116@gmail.com