Sélection Citynnovation : fog computing, brique de smog, tunnels pour tortues…

Publié le 4 Décembre 2015

Sélection Citynnovation : fog computing, brique de smog, tunnels pour tortues…

Le fog computing à Barcelone

La Mairie de Barcelone, son centre de Super Computing et Cisco ont mis en place un projet pilote qui permet de « construire des communautés intelligentes connectées de façon durable et d’améliorer ainsi la vie des citoyens » dans le cadre du concept nouveau de fog computing. Un des intérêts principaux de cette initiative qui, si elle réussit, devrait être étendue à d’autres domaines, est de simplifier le traitement des données recueillies par les capteurs. Elle permet de les garder à la périphérie et dispose d’une couche autonome de communication et de contrôle.

L’architecture en question s’applique parfaitement aux villes. Elle a pour principal objectif d’augmenter l’efficacité et la sécurité dans le traitement des données. L’intérêt pour Cisco est de donner un rôle plus important à ses routeurs. Reste à savoir jusqu’à quel point cette « informatique distribuée » peut être réellement utilisée par les communautés humaines de la périphérie pour gérer de façon plus libre les données recueillies à leur niveau.

Qui veut une brique du smog de Beijing ? - Restons dans le brouillard (pollué cette fois) avec cette troublante réalisation d’un chinois qui a compressé du smog de Beijing pendant 100 jours au bout desquels il l’a transformé en brique pour contribuer à notre prise de conscience.

Qui finance la COP21 ? – Le gouvernement français à concurrence de 80% mais il importe de voir la liste des très grosses entreprises, souvent très polluantes qui financent le reste et leur permet de faire du lobbying à l’aise souligne le site californien MotherJones. BigBrowser nous parle, lui, d’une fausse campagne de pub qui dénonce les mensonges des sponsors.

Tunnel pour tortues japonaises – Pour dure qu’elle soit leur carapace ne résiste pas aux trains. Comment les protéger ? En créant des tunnels spéciaux sous les rails. Les conducteurs n’ont plus à freiner en catastrophe et les tortues vivent encore plus longtemps.

Une ville musée qui veut être moderne – Les Écossais ne sont pas les seuls à se demander comment répondre à ce défi, d’où l’intérêt du débat mis en scène par The Guardian à propos d’Edinburgh.

HaussManhattan – Un joli jeu d’images de l’architecte et photographe Luis Fernandes avec des montages des points les plus connus de New York insérés dans des photos de Paris et vice versa. Un stimulant dialogue entre villes présenté par Urbanews.fr qui fait éclater l’imagination.

Une version de ce billet a été publiée sur le site du Monde.fr le 4 décembre 2015.

Photo : Capture Twitter - La compagnie ferroviaire japonaise a conçu des tunnels sous les rails pour éviter que les tortues ne se fassent écraser par les trains

Commenter cet article