Ça s’est passé en Chine cette semaine

Publié le 22 Septembre 2013

Nous savons que l’avenir du monde s’y joue un peu plus qu’ailleurs mais nous avons du mal à suivre ce qui se passe en Asie. Trop de choses. Trop loin et, paradoxalement, pas assez de nouvelles faciles à trouver. Sauf, dans le domaine des technologies de l’information et de l’innovation, le résumé dominical en 6 liens du site TechInAsia.

Les sélections du 22 septembre illustrent avec des faits concrets l’énormité du phénomène chinois. Tencent, grosse entreprise des médias, du mobile et des réseaux sociaux vaut maintenant plus de 100 milliards de dollars. Autant que Facebook !

Commentaire du journaliste « Penser que Tencent, une compagnie dont on n’entend jamais parler si on ne suit pas les nouvelles concernant la technologie en Chine est au niveau de Facebook une plateforme sur laquelle on retrouve la majorité du monde, me laisse sans voix. J’attends avec impatience le jour ou Tencent vaudra plus que Facebook et les gens commenceront à faire attention. »

Et n’allez pas croire que les géants chinois n’ont d’yeux que pour leur propre marché. Tencent, Baidu (le moteur de recherche), Sina (qui possède Weibo, le tweeter local) et maintenant Qihoo (une entreprise de logiciels de sécurité) ont entrepris depuis un certain temps déjà de gagner le milliard de clients qui vivent en Asie du Sud-Est. Une première étape dans leur conquête d’autres marchés. Et si ces concurrents en Chine, agissent de conserve à l’extérieur, TechInAsia envisage même une possible attaque multi fronts contre Google.

La montée chinoise ne se fait pas sans casse. Ce que révèle un article sur les 5 façons de contrôler l’internet auxquelles le gouvernement aura recours dans les mois qui viennent. Et ce qu’illustre l’horrible histoire de ce gamer qui a tué sa mère à coups de couteaux pour continuer à tuer ses « ennemis » sur son ordinateur.

Parmi les choix des dernières semaines j’ai remarqué :

  • Le 7 septembre, les éditeurs avaient signalé la sortie du Mi3, le nouveau téléphone luxueux de Xaomi, l’étoile montante chinoise dans laquelle certains spécialistes voient un futur concurrent d’Apple … qui fonctionne sur Android pour un cinquième du prix.
  • Le 14 septembre leur attention s’était portée, entre autres sujets, sur un hologramme taïwanais qui ressuscite une artiste pop des années 70 (morte en 1986) en concert avec un jeune artiste d’aujourd’hui.
  • Le même jour ils avaient retenu le fait que le iPhone 5c d’Apple, conçu pour gager les marchés asiatiques grâce à son bas prix sera vendu 735 dollars en Chine. Plus cher qu’aux Etats-Unis. C’est peut-être là que se trouve la principale raison du flop constaté par les médias malgré l’enthousiasme des panégyristes habituels. Les fans d’Apple achèteront le 5S et la plupart des autres choisiront les derniers modèles de Samsung. Pas une bonne façon de combattre la montée d’Android.

Voilà quelques raisons pour suivre de qui se passe dans le domaine des technologies de l’information au centre du monde… Et un moyen de ne plus l’ignorer totalement. Désolé ;-).

A lire aussi sur le site de l'Opinion

Commenter cet article