Projet winch5 : c’est parti…

Publié le 23 Septembre 2011

Je démarre ce nouveau blog depuis Mexico, première étape d'une série de voyages conçus avec l'envie de comprendre l'état de l'innovation et des médias sociaux aux 5 coins du monde. Je suis convaincu que très bientôt l'essentiel des nouveautés qui changent nos vies viendront d'ailleurs que de Silicon Valley près de laquelle j'ai vécu 15 ans et d'où j'ai essayé de partager mes découvertes sur mon blogTransnets (qui existe toujours et que j'alimente épisodiquement).

"Aux 5 coins du monde…" c'est d'abord un clin d'œil aux Mayas qui comptaient cinq points cardinaux, le cinquième étant l'axe vertical qui relie l'inframonde aux cieux en passant par la terre: une vision 3D avant l'heure. C'est ensuite une volonté affichée d'aller dans autant de villes, de continents que possibles: plus de 30 pour les premières, 5 pour les autres.

En voici la liste provisoire: Mexico, Casablanca, Dakar, Abidjan, Accra, Nairobi, Le Caire, Tunis, Bologne, Belgrade, Istanbul, Doha, Téhéran, Dubaï, Recife, Rio de Janeiro, Santiago, Sydney, Djakarta, Singapour, Bangalore, Mumbai, Johannesburg, Cologne, Varsovie, Saint Petersburg, Tel-Aviv, Moscou, Hong Kong, Shanghai, Beijing, Séoul, Tokyo, San Francisco.

Tel est le plan… j'imagine que la réalité m'invitera (pourvu qu'elle ne m'oblige pas) à changer. Nous aurons l'occasion d'en reparler.

L'idée est donc d'aller voir ce qui se concocte hors de chez nous (c'est pourquoi je parle de "L'ailleurs de notre futur" dans la première chronique publiée aujourd'hui dans "science&techno", le nouveau supplément du Monde).

Mes enquêtes et reportages porteront sur deux axes: les "climats d'innovations" - dans quel contexte les gens peuvent créer, innover, changer… ce qui doit être changé – et les médias sociaux. C'est le domaine dans lequel technologies et sociétés se rencontrent de la manière la plus évidente. Pour les curieux, winch5 veut dire "wave of innovation and change on 5 continents".

J'ai bien une idée en tête : Thomas Friedman, du New York Times, nous dit que le monde est plat, que les technologies nous homogénéisent. J'ai des doutes mais je n'ai pas de preuves, alors autant aller voir.

Précision importante: je n'ai aucunement l'intention d'être exhaustif, de tout vous dire sur le Mexique, l'Inde ou le Maroc. Je cherche des gens, des entreprises, des expériences sociales et je vous raconterai ce que j'en apprendrai.

Je compte sur vous pour m'aider à trouver ce qu'il y a de plus intéressant, de plus parlant, et pour me corriger quand je me trompe. Vous pourrez le faire dans les commentaires de ce blog, en suivant mon compte Twitter @francispisani et sur la nouvelle page facebook.com/francis.pisani.

Vous trouverez demain mon premier billet. Il porte sur le Mexique.

Il est trop tard pour vous demander quoi y voir, mais n'hésitez pas à me donner de bons tuyaux pour mes prochaines étapes: Casablanca, Dakar, Abidjan, Accra, Nairobi, Le Caire et Tunis.

Et surtout, dites moi à quelles questions vous aimeriez me voir répondre…

Alors, ça vous inspire cette balade ? Ça vous dit quoi ?

 

[Crédit photo : Laëtitia Attali]

 

Commenter cet article