Facebook fatigue

Publié le 10 Juillet 2010

worldmapsocnetworks.1278715613.png Facebook continue sa marche vers la domination globale et gagne maintenant du terrain dans des pays où il avait du mal. En Inde où Orkut est bien placé, en Russie et en Indonésie. Mais les chiffres semblent indiquer une certaine "fatigue" (en anglais dans le texte).

Les 500 M d'utilisateurs sont presque là, officiellement et le milliard semble maintenant à portée de la main . Mais il est impossible d'ignorer le ralentissement .

Des chiffres surprenants montrent qu'après avoir gagné près de 8 M d'utilisateurs nouveaux aux Etats-Unis en mai il n'en a gagné que 320.000 en juin. Le nombre d'utilisateurs a même baissé dans la tranche 18-44 ans .

Il pourrait s'agir d'un accident statistique, du fait que certains marchés arrivent à saturation (on observe un ralentissement comparable en Europe de l'ouest mais la croissance se maintient en Russie et en Turquie) ou du fait que les soucis croissants des utilisateurs en matière de protection de leurs données personnelles se traduisent par plus d'abstentions.

Pour enrichir (ou compliquer) l'analyse, une étude réalisée par le site de jeux et de mode RoiWorld sur 600 adolescents américains révèle que près de un sur cinq de ces jeunes gens s'éloigne de Facebook.

Les ados passent 2h par jour en ligne dont 80% sur les sites de réseaux sociaux. 19% d'entre eux prennent pourtant leurs distance. 45% de ces refuzniks disent que ça ne les amuse plus, 28% invoquent la présence de leurs parents o de vieux mais 13% sont inquiets du sort réservé à leurs données personnelles. Ceux qui restent passent la moitié de leur temps sur des jeux.

FB reste le premier réseau social (78% ont créé un profile, 69% l'utilisent encore). YouTube est second avec 64%, MySace troisième avec 41%.

Allez, faites nous des confidences sur votre propre "Facebook fatigue"…

Commenter cet article