J'ai essayé l'iPad: séduisant mais cher

Publié le 9 Avril 2010

ipad-dimdimweb.1270832167.jpg Je viens d'avoir un iPad en main pendant quelques heures. En très bref: j'adore l'appareil. Je le trouve trop cher.

L'écran est super et le processeur rapide. Vidéos et photos s'y voient avec un immense plaisir. Ceux qui ont déjà un iPhone ont tous les gestes qu'il faut pour s'en servir immédiatement

Pour la lecture de livres je suis un peu plus hésitant. Le fait de tourner les pages en glissant le doigt sur l'écran est très fun mais me fait penser à la télé qui voulait copier la radio.

Les livres avec illustration en couleur sont super bien rendus. Je reste préoccupé par le poids (pour une lecture longue) et par l'écran retro éclaire. Bien la nuit, pas au soleil et cela fatigue quand même un peu plus que le e-paper.

La lecture des journaux et des magasines est extrêmement agréable. On peut naviguer facilement. Bien mieux que sur le papier. Mais presque tous les médias veulent en profiter pour nous faire payer… et là j'ai mes réserves. Chanson connue.

Sur le fond, je ne sais pas s'il s'agit d'un appareil révolutionnaire mais c'est incontestablement un appareil d'un nouveau genre. Gartner dit que dans 5 ans la moitié des moins de 15 ans utiliseront des ordinateurs à écran multitouch de ce genre .

Mon problème – outre l'éternel conflit avec la religion du "fermé" d'Apple – tient au prix (notamment en Europe où l'iPad semble devoir être nettement plus cher qu'aux Etats-Unis). La version 3G vaudra entre 630 et 830 dollars alors que la version Wifi (500USD) ne permet, en fait, de se connecter confortablement que de chez soi (les points d'accès gratuits sont encore trop rares).

En conclusion: j'adorerais que le Père Noël m'en donne un en plein moi d'avril mais je voudrais avoir la force de ne pas céder à la tentation d'achat.

Je ne suis pas sûr de tenir… parce que je fais partie des early adopters pavloviens devant ce genre de joujou et… je l'avoue, parce que ça permet de frimer.

PS - Je vais en parler ce soir sur France 24 au cours d'une nouvelle émission qui aura lieu – si tout se passe bien – tous les vendredis entre 20h30 et 21h (heure de Paris) en français et en anglais. [Photo Flickr de DimDim Web Conferencing ]

Commenter cet article