iPhone 3G S: un peu mieux mais très cher (et la Chine)

Publié le 9 Juin 2009

iphone3gs.1244536171.pngL'événement du lundi était bien sûr la conférence des développeurs d'Apple à San Francisco. Hormis les nouvelles sur l'OS et les nouveaux modèles qui ne concernent que les utilisateurs de Macs (ou ceux qui envisagent de "switcher" et que je ne saurais trop encourager) je n'ai trouvé que trois informations importantes, dont deux par leur absence.

L'iPhone 3GS aura une meilleure caméra permettant de tourner de la vidéo. L'absence était impardonnable. Il était urgent de réparer l'erreur. Toutes les autres améliorations (vitesse, batterie, mémoire) me semblent de moindre importance ou difficiles à justifier face aux prix pratiqués (voir aussi cet article sur les hésitations d'un journaliste utilisateur ). Elles peuvent permettre à Apple de maintenir son avantage sur le marché des smartphones. Je doute qu'elles lui permettent de creuser encore la distance qui le sépare des suivants.

J'ai été frappé par l'absence d'annonce d'un nouveau modèle ultraportable type netbook ou tablet . Apple a sérieusement réduit le prix de certaines de ses machines mais ne semble pas prête à se lancer sur un nouveau marché avec un nouveau type d'appareil. Dommage.

Absence plus frappante encore, celle de Steve Jobs. La décence interdit d'épiloguer plus avant mais force est de rappeler qu'il doit officiellement réintégrer ses fonctions au mois et de juin et qu'il lui reste à peine trois semaines.

Bilan non négligeable donc, mais plutôt modeste d'une entreprise qui a longtemps vécu de ses coups d'éclat. Pas de quoi changer mes réponses à la question posée hier: "Avez-vous besoin d'un smartphone?"

Au total, la nouvelle la plus importante du jour me semble être la diffusion de la décision du gouvernement chinois d'imposer l'installation sur tous les ordinateurs vendus dans ce pays après le 1er juillet d'un logiciel permettant d'éliminer la pornographie et toute autre "information malsaine" qu'on peut trouver sur l'internet.

Installation ne veut pas dire activation. Mais rien n'interdit, une fois l'installation faite d'imposer son usage ou de s'en servir pour interdire l'accès à certains sites, voir comme lorgnette sur les activités des utilisateurs d'une machine.

Commenter cet article