Petit tremblement de terre à Berkeley: vive Twitter

Publié le 7 Juin 2009

earthquake-berkeley.1244329869.png A 15h30, la maison a été très fortement secouée. Mais la secousse était si brève que j'ai cru que c'était une explosion.

J'ai d'abord vérifié que ma fille allait bien puis… Vite sur Search.twitter.com où j'ai essayé "explosion Berkeley".

Aucun tweet.

Avec "Berkeley" tout seul j'en ai trouvé une dizaine mentionnant un tremblement de terre. Tous n'étaient vieux que de quelques secondes.

Le dixième (à peu près) donnait déjà un lien vers une page du US Geological Survey automatiquement produite par un ordinateur.

J'y ai appris que le tremblement de terre avait eu lieu à 3km de chez moi… mais qu'il n'était que de 3.2.

J'ai tweeté à mon tour pour dire que j'avais d'abord cru à l'explosion. Après avoir vécu à Tokyo et à Mexico, c'est pas par manque d'expérience.

Au moment où j'écris ces lignes j'entends une sirène de pompier… mais je doute que les dommages soient terribles.

Revenons à Twitter: c'est la première fois que j'ai l'occasion de l'essayer en temps réel sans que l'info m'arrive d'abord par une autre source. Je précise que c'est dans une zone où les tweetereurs (un autre terme sous la main?) ne manquent pas. Très impressionnant.

J'ai eu l'information et son explication en moins de deux minutes montre en main. En moins de 5 (je suis lent et j'ai vérifié) mon tweet était lui aussi en ligne (@transnets ).

PS - Ma fille vient de sortir rejoindre ses copines... la vie continue.

Commenter cet article