Les Américains préfèrent les mobiles. Pourquoi ?

Publié le 12 Mai 2009

phonebathtub-gicomo.1242120492.jpg Le nombre de foyers américains dans lesquels quelqu’un dispose d’un téléphone mobile alors qu’il n’y a pas de ligne fixe (20%) dépasse maintenant celui des foyers dans lesquels il y a un téléphone fixe et pas de mobile (17%). 60% ont les deux et 1,9% n’en a aucun.

Le renversement s’est opéré l’an dernier. Ça devait arriver un jour.

Pourquoi ?

J’ai tendance à croire que l’analyste cité par le Boston Globe ne nous aide pas beaucoup quand il attribue l’évolution au fait que les gens en ont assez de payer deux factures (évident) et choisissent « le téléphone qu’ils peuvent emporter dans leur voiture ».

Il suit la piste traditionnelle selon laquelle ce qui compte dans le téléphone mobile c’est la mobilité.

Pas sûr.

Ce qui compte, me semble-t-il, c’est le fait qu’il s’agit d’un appareil strictement individuel qui augmente le nombre de choses que je peux faire quand je veux et d’où je veux (y compris dans la maison ou au bureau). Ça inclue la mobilité mais ne s’y limite pas.

Qu’en pensez-vous ?

[Photo Flickr de Gi@como ]

Commenter cet article