Les téléphones mobiles font-ils partie des droits humains?

Publié le 12 Janvier 2009

cellphoneindia-leandroid.1231758270.jpg C’est la question que pose Linda Hurst du Toronto Star.

Elle pose la question en référence à SafeLink, un programme mis en place par le gouvernement des  États-Unis qui prévoit de fournir pendant un an un mobile et 68 minutes par mois de communications gratuites aux Américains qui en ont besoin. Ils sont 7 millions concentrés, pour l’essentiel, dans les états les plus pauvres du sud.

C’est la question du «droit de communiquer» qui est posée.

Doit-il inclure un téléphone gratuit?

Quelle est votre réponse?

[Photo Flickr de Leandroid ]

Commenter cet article