La larme de John Chambers… Crocodile ou grand sensible ?

Publié le 11 Janvier 2009

Le point de vue de Dominique Piotet

Un des trucs au CES, ce sont les keynotes. One man show (peu de femmes…) mené par le PDG d’une grande entreprise de la tech. J’adore cela, car c’est l’occasion de mieux comprendre la stratégie de ces grosses boîtes et de pouvoir approcher d’un peu plus prés les grands patrons mythiques du secteur.

John Chambers , le CEO de Cisco, est un des pros de l’exercice. Il fait cela sans aucune note (c’est le seul), descend de la scène pour arpenter les allées de la salle immense, et emmène son public avec lui. Du très  grand professionnalisme. Chambers est vraiment le meilleur (j’adore) et Cisco n’est pas la moins intéressante des boîtes. Une de celle qui se sort le mieux de la crise actuelle…

Il nous a refait le coup cette année . Mais comme on lui a demandé de parler dans une série de speechs sur les Technologies et les Pays émergents, il se sent un peu obligé de raccrocher son topo habituel, très vendeur des produits et de la vison Cisco (tous connecté à très haut débit..thanks to Cisco..) au thème général.

Et là, c’est un autre aspect du bonhomme qu’on découvre.

ciscoindisasters.1231657957.png Cisco investit énormément dans l’éducation. Ils ont surtout promis 16 milliards de dollars d’investissements en Chine suite au grand tremblement de terre de cette année.

Chambers passe quelques diapos de son voyage là bas en plein désastre et s’arrête, étouffe un gros sanglot, une larme coule.

Elle est sincère et cela se sent.

Mais est-ce bien approprié, juste après avoir rappelé que la boîte est assise sur 27 milliards de dollars de cash et sur une capitalisation boursière de 103 milliards de dollars, l’une des plus importante au monde ?

J’ai été très touché par cette vraie larme, mais je me demande si c’était bien le lieu et le moment. Qu’en pensez-vous ?

[Vidéo de Cisco sur leur action en cas de catastrophe]

Dominique Piotet

Commenter cet article