Steve Jobs reconnaît qu’il est malade (et dit avoir le traitement voulu)

Publié le 5 Janvier 2009

stevejobs-macinate.1231180346.jpg Dans une lettre ouverte publiée ce lundi matin sur le site d’Apple, Steve Jobs explique qu’un «déséquilibre hormonal» survenu à la suite de son opération du pancréas semble être la cause de son amaigrissement brutal.

Il ajoute qu’il continuera comme CEO d’Apple pendant le traitement (qui a commencé).

La lettre de Jobs est sobre comme son chandail noir et émouvante.

Ses fans (et les actionnaires de la boîte) sont soulagés. D’autres - Silicon Valley Insider par exemple - en concluent qu’Apple «n’a pas été franche en ce qui concerne la santé de Steve ». Ils auraient pu le dire plus tôt.

Le mystère est donc levé. Il confirme (ce qui m’a toujours semblé évident ) que seul un problème de santé pouvait expliquer son retrait de Macworld au dernier moment.

Le show commence demain et nous verrons quels nouveaux produits seront annoncés. Ils n’est plus nécessaire qu’ils soient sensationnels pour que la confiance revienne.

Souhaitons bonne santé à Jobs qui ne semble pas complètement tiré d’affaire. Il dit en effet dans sa lettre que le traitement est «straightforward» (franc, direct) mais aussi que «my doctors think they have found the cause—a hormone imbalance that has been “robbing” me of the proteins my body needs to be healthy» (mes médecins pensent avoir trouvé la cause : un déséquilibre hormonal qui me vole les protéines dont mon corps a besoin pour être sain).

Croisons les doigts...

[Photo Flickr de Macinate ]

Commenter cet article