Tirons ensemble le bilan de 2008

Publié le 19 Décembre 2008

wisewomensanfrancisco.1229678632.jpg Je ne n’écris ce billet que pour lancer la discussion. Si nous nous y mettons ensemble le bilan n’en sera que plus riche et plus complet.

En guise d’amorce, je retiens pour ma part trois grands évènements ayant marqué les technologies de l’information et de la communication:

- L’utilisation victorieuse des technologies de l’information par Obama. Elles ont joué un rôle clé dans sa victoire et tout le monde voudra l’imiter comme on avait essayé d’imiter Kennedy dans son usage de la télévision après sa victoire contre Nixon en 1960.

Obama est parvenu à réunir d’énormes sommes d’argent grâce à une multitude de petites contributions ce qui permet de faire face aux coûts croissants des campagnes modernes sans nécessairement accroître la dépendance face aux gros bailleurs de fonds. Les gauches devraient apprécier... à condition de mettre leurs pendules à l’heure digitale.

Son autre apport a été la capacité d’utiliser des outils que nous considérons généralement comme virtuels pour mobiliser ses partisans dans le monde réel y compris (et surtout) le jour des élections. La martingale ici consistait à faire passer son message (parfaitement contrôlé) tout en leur laissant assez d’autonomie pour qu’ils se sentent maîtres de leur action. Tout le monde n’est pas prêt à cela.

- Bien que cyclique, la crise économique est de proportions historiques. Elle contribuera à assainir un marché trop encombré de start-ups identiques y compris dans l’absence de modèle économique. Le contenu généré par les usagers et le web participatif ont encore de beaux jours devant eux, mais les entreprises qui se réclament du web 2.0 en ne comptant que sur le trafic vont devoir faire un effort d’imagination

Sur le fond, la crise devrait pousser Silicon Valley à rechercher un peu plus vite sa prochaine mutation... du coté des technologies vertes.

- 2008, enfin, restera pour moi l’année Twitter. Les améliorations apportées par les dirigeants et surtout par les usagers en ont fait un fascinant outil permettant de faire se rejoindre conversations et publications d’un côté, participation citoyenne et travail professionnel de l’autre. Après avoir découvert, par exemple son utilité au moment d’une catastrophe comme celle de Mumbai, les médias vont s’en servir de plus en plus pour couvrir des éléments importants.

Voilà ma contribution. J’ai seulement voulu lancer la discussion. A vous maintenant de nous faire part de ce qui, dans le domaine qui nous intéresse a le plus marqué l’année 2008.

J’essaierai d’en faire la synthèse... en citant les plus pointus.

[Photo Flickr de phxpma ]

Commenter cet article