Les femmes s'éloignent-elles de l'informatique?

Publié le 17 Novembre 2008

girlfixescomputer.1226917364.jpg Le rapport distant (je ne parle pas de Facebook, of course) de mes deux filles avec leurs ordinateurs est une source constante de frustration et d’introspection: elles ne se soucient guère des conseils que j’aimerais bien leur donner et me renvoient ainsi l’image d’un échec dans leur éducation. Et le pire c’est qu’hormis les évidences (si je m’y intéresse elles préfèrent autre chose... ce dont je me félicite) je ne comprends pas vraiment ce qui n’a pas marché, ce que je n’ai pas su faire.

Je reconnais volontiers qu’elles ont leur façon à elles de s’en servir qui n’est pas la mienne... et là encore je m’en félicite. Mais quand même...

Alors j’ai lu avec beaucoup d’intérêt cet article du New York Times «Qu’est-ce qui a éloigné les femmes de l’informatique? » (computer science en anglais).

Il n’explique pas vraiment pourquoi mais, du moins, donne-t-il es chiffres dont je ne rapporte que les plus impressionnants (il s’agit des États-Unis):

Si on prend l’ensemble des disciplines scientifiques et techniques, les femmes correspondent à 51% des licenciés (bachelor’s degree) en 2004-05 contre 39% en 1984-85.

Mais, si on s’en tient à l’informatique:

La proportion de femmes est passée de 28% en 2001-02 à 22% 2004-05. Les nouvelles inscrites représentent souvent moins de 10% du total.

Comment expliquer cela?

L’auteur évoque les jeux et leur violence.

[Super photo Flicrk d'Andrea_R dans laquelle "Sarah explique à Emma ce qu'il y a dans un ordinateur".]

J’ai du mal à croire que cela soit la seule explication.

Et vous?

Commenter cet article