Quel genre de programme nous faudrait-il pour être plus efficaces?

Publié le 13 Septembre 2008

Il est tout aussi difficile d'être efficace quand on "travaille dans les nuages" que dans le monde physique. C'est pour cela qu'Ismael Ghalimi avait choisi comme orateur vedette de la troisième version d'Office 2.0 qui s'est tenue à San Francisco la semaine dernière.

Auteur de "Getting Things Done" (S'organiser pour réussir ) Allen est à la mode chez tous ceux qui souffrent d'une accumulation de choses différentes à faire.

Suivie par plein de gens, sa méthode commence par nous inviter à mettre de l'ordre dans les choses qui traînent sur nos bureaux physiques et s'affirme par le découpage de nos activités en de multiples tâches. La première étant la prise de notes (de toutes les façons possibles à commencer par le papier) de façon à garder la tête dégagée pour pouvoir mieux se concentrer sur les tâches à accomplir à chaque moment.

Mais quel software faudrait-il pour mieux fonctionner en ligne? s'est demandé Allen. Réponse en cinq étapes:

Interception: il faut pouvoir saisir ses idées au vol et les garder vite dans un endroit où elles seront ensuite traitées (Things fait ça pour moi sur Mac et One Note sur PC).

Interprétation: il doit m'aider à savoir ce que dois en faire... jusqu'à ce que je le fasse. Imparfaits, les rappels envoyés par la plupart des calendriers peuvent aider.

Intégration: une fois la tâche identifiée, il est fondamental de décider quoi en faire, de l'insérer dans le calendrier des choses déjà en place. J'ai l'impression que l'informatique est encore loin de pouvoir nous remplacer à ce niveau.

Investigation (la formule utilise cinq mots commençant par la lettre "i" mais il serait sans doute préférable de traduire par "recherche"): le logiciel devrait nous aider à trouver dans l'ordinateur les éléments nécessaires à la réalisation de la tâche en question. Des mails concernant un contrat qu'on doit renégocier par exemple

L'implémentation: la réalisation de l'action voulue.

Il faut de la discipline pour réaliser tout cela mais c'est possible et plusieurs programmes peuvent aider. L'idéal, bien sûr, serait d'en trouver un seul...

J'avais lu le livre d'Allen (et essayé de l'appliquer... lentement). Ça m'a aidé de l'entendre dire: "J'ai vu juste avec GTD quand j'ai dit qu'il nous fallait à la fois contrôle et vision d'ensemble". Il s'agit de regagner "le contrôle de sa propre vie" en réalisant toutes les tâches voulues pour cela. La vue d'ensemble (ou perspective comme il dit en anglais) c'est ce qui nous permet de déterminer "ce qu'il faut faire" au moment où il faut le faire.

C'est un genre de vision qui enchante les Américains... et/mais ça vaut la peine d'essayer...

Qu'en dites-vous?

Commenter cet article