Lecteur électronique de journaux

Publié le 8 Septembre 2008

Le lecteur électronique de journaux est en route. Produit par Plastic Logic , une entreprise de la Silicon Valley, il pourrait être mis en vente dans la première moitié de 2009.

plasticlogic-700.1220897949.jpg

L'objet n'a encore ni nom ni prix (il faudra attendre janvier prochain) mais nous savons déjà qu'il utilise la même technologie que le Kindle d'Amazon et le Sony Reader. Fournie par e-Ink, une entreprise de Boston elle a l'avantage de consommer fort peu d'énergie est d'être encore plus lisible au soleil que dans l'obscurité.

Les informations sont constamment mises à jour grâce à une connexion Wifi.

Le prototype a la vedette à Demo , une des expositions vedettes du genre. Elle a lieu en ce moment à San Diego.

Pour vraiment s'imposer ce genre d'appareil doit avoir un plus grand écran que celui du Kindle ou du Sony Reader, permettre des images couleurs indispensables pour la pub et coûter beaucoup moins cher. C'est en tous cas ce que pense Roger Fidler, professeur à l'Université du Missouri et le premier à ma connaissance à avoir essayé de lancer ce genre d'appareil (dans les années 90 c'est à dire trop tôt) cité par The Editors Weblog .

Certains pensent aussi qu'il faut un support souple rappelant le papier. Ça n'est pas pour demain, mais la couleur est pour bientôt.

Les journaux attendent beaucoup de ce genre d'appareil qui leur permettrait de réduire les coûts de la distribution du papier. Outre celui des Echos et d'Orange, il faut compter avec le prototype auquel travaille le groupe Hearst aux États-Unis.

Les journaux papiers ont d'incomparables vertus mais nous devrons bien nous faire un jour à l'évidence que c'est le contenu qui compte et pas le support. Ou, comme l'a dit un jour le patron du New York Times: "In 'Newspaper', what matters is not 'paper'."

Pas d'accord?... Dites-le donc...

Commenter cet article