Google lance son navigateur au moyen d'une BD

Publié le 2 Septembre 2008

C'est [MaJ: grâce] à une bande dessinée envoyée officiellement par mégarde que nous avons appris dans l'après-midi de lundi le lancement d'un navigateur Google baptisé Chrome .

Il semble conçu pour gérer autant les applications que les pages web et tout le monde se demande qui va en souffrir le plus.

LA BD d'abord. Elle est l'oeuvre de Scott McCloud , adepte des TIC et théoricien du genre. Elle nous donne un certain nombre d'informations techniques dont le fait par exemple que les onglets seront a l'envers de ceux auxquels Firefox (vite imité par Internet Explorer) nous avait habitué.

chrome-mccloudgoogle.1220336099.png

Sur le fond, la caractéristique la plus évidente semble (Chrome n'est pas encore public au moment où j'écris il le sera mardi - et la première version ne fonctionne que surWindows... que je n'ai pas encore installé sur mon Mac) le fait d'isoler chaque onglet des autres. Cela permet quand l'un crashe de ne pas affecter le reste. Autre avantage, on peut naviguer en anonyme depuis un de ses onglets sans toucher aux autres. Chrome est développé en Open Source.

Voici quelques sites qui vous en diront plus:

Ce nouveau navigateur est manifestement conçu pour gérer les applications autant que les pages web ce qui pourrait en faire un outil génial pour ceux qui veulent travailler dans les nuages tout en ayant accès à leurs documents même quand ils sontoffline.

D'où la question concernant les victimes d'une telle initiative par le géant de l'informatique d'aujourd'hui.

Si on s'en tient au navigateur, tous les autres peuvent souffrir de l'arrivée de ce nouveau venu qui a les poches pleines de ressources. On notera que le patron de Mozilla (qui dépend économiquement de sa relation avec Google) a déclaré à Om Malik qu'il ne faisait pas trop de souci . Il fait peut-être contre mauvaise fortune bon coeur mais mieux vaut prendre les choses calmement pour le moment.

Kara Swisher qui travaille pour le Wall Street Journal pense qu'il s'agit d'une offensive directe contre Microsoft , pas seulement au niveau du navigateur: au niveau du système d'exploitation que Google veut déplacer. Le logo, remarque Harry McCracken, rappelle incroyablement celui de Vista .

La compétition relancée dans ce domaine essentiel (Matthew Ingram s'en félicite ) m'intéresse moins que le passage que nous sommes en train de vivre à une nouvelle étape du web comme le laissent entendre les quelques caractéristiques techniques mentionnées et notamment le fait d'avoir conçu Chrome comme un outil permettant de gérer aussi bien les applications que les pages duweb.

Et vous, qu'en pensez-vous?

MaJ - Nicholas Carr donne une interprétation assez convaincante de la stratégie de Google en partant du fait que Chrome est le seul navigateur conçu depuis le début pour gérer des applications . Dans l'évolution vers l'informatique dans les nuages (computing in the clouds), le navigateur est la maillon faible et on ne peut pas compter sur les autres acteurs (par manque d'intérêt ou de ressources) pour fournir vite les outils permettant d'utiliser facilement et de manière sûre les applications accessibles sur le net. Pour Carr "le navigateur est peut-être le medium, mais les applications sont le message".

Commenter cet article