Le web mobile atteint la masse critique

Publié le 11 Août 2008

Alors que la vente des cellulaires a baissé de 22% aux États-unis au cours du premier trimestre de cette année par rapport à la même période de 2007, la vente de smartphones a augmenté de 10% . Ils représentent maintenant 17% des ventes (5% en 2006, 10% en 2007).

Nielsen Mobile, une entreprise spécialisée dans l'étude de ce type de marché, estime que le "web mobile" atteint ainsi une masse critique suffisante pour en faire un marché attractif. 15,6% des Américains y ont recours de cette façon alors que le double ont un contrat leur permettant de le faire.

Curieusement, si on songe au retard général de ce pays en la matière, les États-Unis seraient (d'après Nielsen Mobile) le pays où le web mobile est le plus populaire (devant la Grande Bretagne et l'Italie). Si vous avez d'autres chiffres n'hésitez pas à les donner.

L'élément clé semble bien être le succès de l'iPhone dont 82% des propriétaires font un grand usage du web à partir de leur appareil.

La tendance devrait se voir renforcer à mesure que le réseau 3G s'étend et que la vente de la nouvelle version du téléphone d'Apple progresse.

Petite anecdote pour illustrer cette évolution: à San Francisco on pourra bientôt chercher les places de parking en se servant de son mobile et du web . 6.000 des 24.000 places équipées de parcmètres seront équipées d'une "bump" (littéralement "bosse") émettrice. Reliées en réseaux celles-ci pourront transmettre les disponibilités à un bureau central qui en informera les sites web consultables depuis un mobile.

Ça a l'air de rien, mais certaines études montrent que dans le centre des grandes villes jusqu'à 30% de la circulation est le fait d'automobilistes en quête d'une place...

Commenter cet article