En bref: Delicious, YouTube, cloud computing + la fin des communiqués de presse...

Publié le 1 Août 2008

Delicious vient de lancer sa nouvelle version . Lente à venir, elle semble plutôt agréable et utile: nom de domaine simplifié (delicious.com au lieu de del.icio.us), plus grande vitesse d'accès notamment au niveau du moteur de recherche (je viens d'en faire l'essai). Mathew Ingram se demande qui se sert encore des signets sociaux . Réponse: je les utilise et les conseille pour toute bonne gestion de l'information.

YouTube met en place la transcription automatique sous forme de texte (speach to text) de certaines vidéos, notamment celle des candidats à la présidence des États-Unis. Vous pouvez chercher un mot et écouter le passage correspondant. Voilà qui devrait faire gagner du temps à ceux qui couvriront les élections... professionnels et autres.

Le cloud computing est-il compatible avec l'open source? Tim O'Reilly pose la question dans un de ses essais de fond (rappelez-vous What is Web 2.0? ). Le propos ne se résume pas en deux lignes mais ces deux thèmes étant essentiels au futur des TIC, je conseille fortement sa lecture. J'y reviendrai.

Les entreprises devraient bientôt pouvoir utiliser leurs sites publics et leurs blogs pour diffuser des informations officielles sur leurs activités. C'est ce que vient d'annoncer la Securities and Exchange Commission (SEC) qui veille à ce que Wall Street respecte la loi. Brian Solis salue l'initiative et croise les doigts pour qu'elle entraîne la mort des communiqués de presse. J'applaudis. M'abonner aux flux RSS qui m'intéressent m'épargnerait de pester contre leurs RP qui m'inondent chaque matin de communiqués dont je n'ai que faire.

Commenter cet article