Quels chips pour nos mobiles?

Publié le 1 Juillet 2008

Le jour même (hier) où je publiais un billet sur les projets à long terme d'Intel notamment dans le domaine de la mobilité, John Markoff, du New York Times, publiait un article sur les concurrents du plus grand fabriquant de chips et de microprocesseurs.

Ses points essentiels:

Qualcom, Nvidia et plus de 200 autres travaillent à des chips qui consomment deux fois moins d'énergie et coûtent moins cher que ceux d'Intel. Le concept de base provient d'ARM Holdings une entreprise britannique.

Pour les téléphones intelligents qui sont en train de devenir des mini ordinateurs de poche, la puissance doit céder un peu de place à l'efficacité dans l'utilisation de l'énergie disponible. Cela vaut aussi pour les Mobile Internet Devices (MID) une gamme très large d'appareils qui inclue entre autres, consoles de jeux, navigateurs GPS et netbooks (petits laptops).

Intel pense avoir trouvé la parade avec Atom, des chips qui consomment dix fois moins d'énergie que les générations antérieures (mais plus que les ARM). Il lui faudra le démontrer. En tous cas elle livre bataille et depuis un certain temps déjà.

Il s'agit en fait d'un changement d'ère technologique comparable au passage des ordinateurs centraux aux PC or, jusqu'à présent, "la compagnie dominante pour une génération a perdu le contrôle de la suivante". Le vainqueur se caractérise par sa capacité de toucher un public plus large avec des appareils moins coûteux.

Commenter cet article