Google prévoit les embouteillages

Publié le 18 Avril 2008

g-predictstraffic-2.1208519897.png Le premier avril dernier j’ai écrit un billet annonçant que Google était maintenant en mesure de prévoir le contenu futur du web... un canular bien sûr.

D’où ma surprise et mon hésitation en lisant que Google se propose sur ses cartes dans une trentaine de villes des États-Unis de prévoir l’état de la circulation à venir.

Mais je viens d’en faire l’essai... et ça semble marcher.

Jusqu’à présent les Google Maps permettaient de voir la circulation en temps réel. C’est sur la base de ces données qu’elles aident maintenant à prévoir les meilleures heures pour s’aventurer... sur le pont qui lie Berkeley à San Francisco, par exemple.

PS - C’est avec des «trucs» comme ça et les outils qu’il faut pour les monétiser que la boîte moteur du web d’aujourd’hui peut arriver aux chiffres phénoménaux annoncés hier: 5,19 milliards de dollars de revenus au premier trimestre. Une augmentation de 7% par rapport au trimestre précédent et de 42% par rapport au premier trimestre de l’année dernière...

Commenter cet article