eBay: la révolte frappe

Publié le 25 Février 2008

La liste des produits mis en vente sur eBay a chuté de 13% en une semaine du fait d'un mouvement de boycott lancé par les utilisateurs.

La liste des objets mis en vente s'élevait le 21 février à 13,5 millions alors qu'elle tourne normalement (dans les jours précédents) autour de 14,5 millions. Les chiffres proviennent de sites indépendants dont DealsCart . Ils sont contestés par eBay qui, pour compliquer la mesure, a lancé une journée de réductions de ses tarifs. Elle a contribué à une augmentation de 20% des transactions dont l'effet s'est fait sentir sur plusieurs jours. La discussion sur les chiffres reste donc ouverte.

Les organisateurs du boycott considérait que 12 millions serait une victoire et espérait même atteindre 10 millions. "Si ça arrive nous aurons eu un impact énorme," a déclaré Nancy Baughman, une Power Seller, à Fortune Small Business. Mais les chiffres ne disent pas tout.

Les vendeurs qui se révoltent voulaient faire sentir leur mécontentement face à deux décisions récemment prises par la direction d'eBay. La première est une augmentation de la commission prélevée par le site sur les marchandises vendues. Le fait qu'elle soit accompagnée d'une réduction des tarifs sur les marchandises annoncées mais non vendues ne les calme en rien.

La seconde décision est l'interdiction qui leur est faite de noter les acheteurs. La compagnie dit en être arrivé là a la suite de réclamations d'acheteurs qui s'estimaient victimes de réactions vengeresses des vendeurs auxquels ils avaient accolé une mauvaise note. Les protestataires affirment que ce système de notation leur permet de repérer et de suivre les acheteurs malhonnêtes.

Cette dernière mesure est notable car tout le système d'eBay fonctionne précisément sur les évaluations des utilisateurs par leurs pairs. "Il s'agit d'une révolution dans la façon de travailler d'eBay qui s'est toujours appuyé sur le système de feedback (réactions des utilisateurs)" a déclaré Ina Steiner du site AuctionBytes.com à la radio publique NPR.

Pour en savoir plus vous pouvez voir cette vidéo sur YouTube et lire les discussions organisées sur un forum que l'on trouve, bien sur, sur eBay.

Quant au fond, cette nouvelle rébellion des utilisateurs invite à des réflexions sur leur pouvoir croissant et sur la force relative des sites centralisés et décentralisés.

J'y reviens dans mon prochain billet.

Commenter cet article