MacWorld: devinettes …

Publié le 15 Janvier 2008

Impossible de résister. Les informations manquent. Les prévisions pullulent . L'excitation est à son comble à quelques heures du discours de Steve Jobs au MacWorld de San Francisco (mardi 15 janvier 9h, heure locale, 18h à Paris).

airbook2-gizmodo.1200381308.jpg

Il y a même une copie, apparemment fausse , des notes de son intervention sur Wikipedia .

Les gens sérieux et qui savent (ou qui croient savoir) prévoient trois "annonces" :

  • Un laptop ultra slim. Pas une tablette. Il pourrait s'appeler MacBook Air. Un thème présent à l'expo et sur le site d'Apple . Cela pourrait vouloir dire l'inclusion de Wimax (du Wifi à plus longue portée) sur les portables… ou indiquer qu'il n'aura pas de connexion par câble. Mais rien n'est sûr.
  • Des films à louer sur iTunes.
  • Une panoplie de widgets et d'outils pour développer des programmes pour l'iPhone. En tous cas, Google a mis à jour la sienne.

Tout ça c'est bien joli mais un peu triste. Ça manque de jus pour un bonhomme comme Jobs.

Sans information – soyons clair: c'est du pur jus de crâne – deux choses me chatouillent.

  • La première, dans le domaine du hardware est que le laptop envisagé par les analyses semble beau mais... Séduit par le iPodTouch, il me semble qu'il y aurait la place pour un nouveau Newton (mais je dois reconnaître que mes envies pèsent beaucoup sur cette conjecture). Oubliez.
  • La seconde concerne iTunes. Jobs avait lancé une offensive publique invitant les majors du disque à changer leur attitude face aux DRM en février dernier (voir ce billet ). Il avait dit qu'Apple se dépêcherait de leur emboîter le pas en cas de changement. Il est maintenant clair que les quatre (majors) ont adopté partiellement des formes sans DRM et qu'Amazon en est (pour le moment) le bénéficiaire . J'ai du mal à croire que Jobs n'a pas fait un forcing d'enfer pour dépasser son rival en la matière.

Réponse… très bientôt.

Vous trouverez une couverture en direct sur plein de sites dont Ars Tecnica .

J'y serai mais n'en parlerai qu'à mon retour…

Commenter cet article