La saga OLPC...

Publié le 11 Janvier 2008

One Laptop Per Child, le projet de Nicholas Negroponte visant à mettre un ordinateur portable (le XO) dans les mains de tous les enfants du monde dont j'ai déjà parlé plusieurs fois est (de nouveau) en pleine crise avec les gros et, plus particulièrement, avec Intel.

Intel a annoncé le 4 janvier qu'il se retirait du projet qu'il avait d'abord combattu avant de décider d'y participer.

Negroponte affirme que le fabriquant de Microprocesseurs avait la sale habitude d'aller voir les mêmes personnes avec lesquelles OLPC étaient en contact pour leur proposer leur propre version d'un ordinateur bon marché (mais un peu plus cher) le Classmate PC. La version d'Intel est qu'OLPC voulait qu'ils renoncent à vendre leur ordinateur ce que Negroponte dément, etc. Comme dit Endgaget: on attendrait "un peu plus de maturité" dans un tel divorce alors que les deux parties disent vouloir le bien des enfants.

Mark Anderson rappelle que c'est la deuxième fois qu'Intel procède de cette façon avec un projet d'ordinateurs pour l'enseignement.

Negroponte a aussi déclaré qu'il travaillait à une formule permettant à son XO de démarrer aussi bien avec Linux (formule de base) qu'avec Windows . Mais Microsoft dément … tout en disant que des essais sont prévus. Allez vous y retrouver…

La campagne visant à permettre aux étatsuniens et aux canadiens d'acheter deux ordinateurs (pour 400 dollars alors que le prix unitaire est maintenant de 185$) dont un serait distribué dans le tiers monde alors qu'ils recevraient l'autre a permis de faire rentrer 35 millions de dollars dans les caisses et de distribuer 100.000 laptops en Mongolie, Ruanda, Éthiopie, Haïti, etc.

Et maintenant Mary Lou Jepsen, ex responsable de la technologie du XO vient d'annoncer la création d'une nouvelle société - Pixel Qi - qui se propose de produire un laptop pour "entre 50 et 75 dollars dans un délai de 2 ou 3 ans". Rappelons que Negroponte a longtemps parlé d'un laptop à 100 dollars…

Cela confirme, comme je l'ai dit plusieurs fois, qu'outre les vertus (et limitations) propres au XO, un des grands mérites de l'initiative de Negroponte c'est d'avoir obligé plein d'autres acteurs de prendre en compte les besoins des enfants les plus favorisés… et de les pousser (quelques soient leurs motifs) à produire pour eux des ordinateurs aussi peu chers que possibles.

Qu'en dites-vous?

Commenter cet article