Que la pub me suive

Publié le 7 Décembre 2007

C'est en victime consentante qu'Elinor Mills de News.com a demandé à Tim Vanderhook, patron de Specific Media , un réseau de pub online, de lui montrer ce que son système savait d'elle ou pouvait en découvrir.

En gros, Specific Media (et ses semblables) peut prévoir son âge, son genre, sa race et ses revenus en se fondant sur l'analyse des sites qu'elle visite. Ce qui le conduit à faire d'elle un homme blanc dans la trentaine passionné par les sites de technologie quand elle est au boulot et une femme blanche un peu plus jeune intéressée par les loisirs et les animaux quand elle est chez elle.

Sur Yahoo, elle s'est amusée à se renseigner sur une Toyota et une Jetta, mais, se voyant proposer une pub pour une Buick Elinor a conclu que le système était trop bête pour comprendre son goût pour les voitures étrangères.

Avec la légèreté qui convient à un article écrit d'une plume alerte (et bien documenté), Elinor Mills estime que les résultats ne sont pas très concluants, ce qui semble renforcer le point de vue d'Alex Iskold dont j'ai rendu compte hier .

J'ai tendance à les trouver plus précis que ce que la plupart d'entre nous semble imaginer.

En tout état de cause, il me semble que nous ne pouvons que souscrire à la deuxième partie de sa conclusion quand elle écrit: "personnellement, la publicité ciblée ne me gêne pas beaucoup, mais je veux savoir quel type de données on réunit sur mon compte et ce qu'on en fait."

Commenter cet article