Facebook à $15 milliards grâce à Microsoft

Publié le 25 Octobre 2007

Microsoft vient de parvenir à un accord de participation au capital de Facebook qui élève la valeur de la toute jeune compagnie de réseaux sociaux à 15 milliards de dollars. C'est une énorme bataille sur le modèle publicitaire le plus rentable sur le web qui s'ouvre.

Le Wall Street Journal de mercredi a été le premier à annoncer la nouvelle :

"Microsoft Corp. a accepté d'investir 240 millions de dollars pour une participation minoritaire dans le capital de Facebook Inc.. Cela correspond à une évaluation du site de réseaux sociaux à 15 milliards de dollars. L'accord inclue en outre une extension des accords publicitaires existant entre les deux compagnies". (Voir aussi cet article du New York Times ).

Les 240 millions de dollars sont la moitié des 500 millions annoncés par les médias il y a quelques semaines (voir ce billet). Ils permettent d'obtenir 1,6% du capital. Outre le fait qu'ils propulsent la valeur de la société dans la stratosphère, ils vont lui permettre d'investir et de grandir encore plus vite. Rappelons qu'elle croît au rythme de 3% par semaine (voir ce billet). Ils font en outre de Mark Zuckerberg, le fondateur de 23 ans qui se promène toujours en chaussures de plage, un Monsieur très respectable qui pèse trois milliards de dollars.

Microsoft s'impose donc après un bras de fer acharné avec Google pour une participation à une société dont beaucoup d'analystes se demandent si elle n'est pas la Microsoft ou la Google de demain. Elle donne une chance à cette "vieille dame" de l'informatique de flirter avec les jeunes générations et leur culture si différente de celle qui a fait la force de Windows et de la suite Office.

Le cœur de l'accord porte sur la publicité qui est la principale source de revenus sur le web.

Outre les échanges faciles à matérialiser à très court terme entre les deux compagnies, la question de fond est de déterminer quel est le modèle le plus efficace : le système AdSense de Google ou Flyers Pro de Facebook.

AdSense s'adresse aux gens en fonction de leurs intérêts manifestes et sur de multiples sites.

Flyers Pro peut être considéré comme plus précis dans la mesure où il cible les gens en fonction de leurs réseaux sociaux mais n'est de fait disponible (en tous cas pour le moment) que sur un seul site.

Facebook ne rapporte encore que 150 millions de dollars par an. MySpace qui a trois fois plus d'usagers aujourd'hui avait été achetée pour 540 millions de dollars – somme alors considérée comme astronomique - en juillet 2005 par Rupert Murdoch.

Pour mieux comprendre ce délire, je vous invie à revoir cette série de billets sur Facebook

Facebook/1- SE social  

Facebook/2 – Les chiffres  

Facebook/3: le prochain Google?  

Facebook/4: tendance lourde  

Facebook/5: la recette

Facebook/6: vigilance…  

Facebook/7: en résumé  

Limites de Facebook  

Voici, en outre, la liste des billets dans lesquels Facebook est mentionnée .

Commenter cet article