Foleo à la trappe: avais-je tort?

Publié le 5 Septembre 2007

foleodead-endgadget.1188973137.jpg Le patron de Palm vient d'annoncer sur son blog (ça sert aussi à ça) qu'il renonçait – pour le moment - à produire le Foleo, ce mini-ordinateur compagnon du Treo dont j'avais parlé avec enthousiasme en mai dernier.

Quelle désillusion. Après en avoir vu une très brève démo au mois d'août j'y pensais presque tous les jours. Ultra léger, batteries increvables, démarrage instantané, je mourrais d'envie de l'essayer.

Mais je suis le seul… ou presque. Tous les experts s'étaient prononcés contre.

Mon copain Hubert l'avait dit sur Ubergizmo, comme il le rappelle aujourd'hui .

Jimmy Guterman, souligne sur Radar, le blog d'O'Reilly, que Palm n'a pas innové depuis longtemps et qu'il ne faisait rien de bien intéressant avec Foleo .

Endgaget pavoise : il avait demandé le retrait du projet dans une lettre ouverte aux dirigeants de Palm mise en ligne le 21 août dernier.

Je me suis donc trompé. Je le reconnais volontiers.

Mais n'allez surtout pas croire que je vais me taire pour autant.

D'abord j'ai eu un coup au cœur et ça compte aussi dans ce métier. C'est bien l'intérêt d'avoir un blog non soumis à l'œil vigilant d'un rédacteur en chef.

Et, quant au fond, je ne renonce pas. J'en ai marre de me promener avec un laptop qui pèse trop lourd, qui coûte trop cher, qui prend son temps pour s'allumer et dont les batteries s'épuisent avant que j'ai fini ma sieste pendant la conférence de l'après-midi.

Et puis la chose est peut-être un peu plus compliquée qu'on nous dit. Quand j'ai demandé il y a un mois à Jeff Hawkins, fondateur de Palm, où en était le projet, il m'a répondu qu'ils ne savaient pas très bien dans quelle direction avancer, qu'en fait ils l'avaient conçu comme un compagnon pour le Treo mais qu'ils recevaient plein de commentaires de gens qui s'y intéressaient comme mini-ordinateur… exactement comme moi.

Je veux un appareil qui soit exactement de la taille d'un clavier décent, qui reste allumé tout le temps que je peux travailler (longues journées, je vous le dis), qui ait les applications de base et tous les modes de communication disponibles aujourd'hui. Il ne doit pas peser plus lourd que le bouquin sans lequel je ne sors jamais de chez moi, et je dois pouvoir dire à ma femme que je l'ai acheté sans qu'elle nous mette pendant trois mois au pain sec et à l'eau histoire de compenser mes pulsions dépensières.

J'imagine ne pas être le seul…

Quelqu'un a-t-il la réponse à notre problème?

[Illustration Endgadget]

Commenter cet article