Réseaux et chocolat

Publié le 29 Août 2007

wispa.1188342654.jpgComment imaginer une preuve plus sweet de la puissance des réseaux sociaux?

Cadbury, le fabriquant de bonbons et de douceurs au chocolat vient d'annoncer qu'il recommencerait à produire ses tablettes Wispa qu'il avait retiré en 2003.

93 groupes constitués sur Facebook demandent leur retour. Ils ont réuni plus de 14.000 signatures et témoignages qui ont fini par convaincre la société productrice.

Mais la direction se sent un peu gênée explique le New York Times . Les ventes de Wispa baissaient quand les tablettes ont été retirées du marché. Elle veut bien écouter le public mais pas se laisser totalement guider par lui. Se laisse-t-elle manipuler par les plus actifs? On ne devrait pas tarder à le savoir. La production recommencera en octobre et sera dans un premier temps limitée à la Grande Bretagne et à l'Irlande.

En mai dernier déjà, la direction de Digg avait été contrainte de revenir sur une décision d'interdire la publication de certaines informations qui les rendaient passibles de procès (voir ce billet et celui-ci ).

Moins ambigu, le cas de Cadbury n'en constitue pas moins un nouvel exemple du pouvoir des usagers connectés et de leur influence sur les entreprises.

Vous en connaissez d'autres?

Commenter cet article