SF: le web en panne

Publié le 25 Juillet 2007

Une panne de courant a paralysé le district financier de San Francisco pendant deux heures mardi après-midi. Entre 30.000 et 50.000 personnes auraient été affectées selon le San Francisco Chronicle . La plupart d'entre vous dormaient mais l'incident a fait des vagues sur le net pour la bonne raison que Craigslist, Technorati, TypePad, Vox, Netflix et quelques-uns des sites les plus connus du web ont été out pendant près de 3 heures. 365 Main , la société qui héberge leurs serveurs a tout simplement pété les plombs.

Il y a eu au moins une explosion et une succession d'interruptions avant la coupure. L'explosion est sans doute le résultat d'une surtension, mais le contraire n'est pas impossible non plus.

L'incident a eu lieu le jour où la compagnie d'électricité locale demandait 5 millions de dollars de récompense pour avoir bien fait son travail l'an dernier (nous sommes aux États-Unis... et elle avait payé 9 millions d'amendes pour mauvais services en 2005).

C'est également le jour où 365 Main qui se veut le "world finest data center" a publié un communiqué se félicitant d'avoir pu assurer pendant deux ans un service jamais interrompu (et s'est dépêché de le remettre dans sa poche ).

Les geeks du coin ont du mal à accepter (comme Barry de Wordpress) qu'un centre de cette nature n'ait pas pu déclencher les multiples mécanismes "redondants" et les systèmes habituels de backup.

ValleyWag, un blog connu du groupe de Nick Denton, a même annoncé que l'incident était du à la colère d'un employé saoul qui avait fait des dégâts qu'aucune panne de courant ne pourrait causer. Rusty Hodge croit avoir des explications plus sensées.

Le billet en question n'aurait sans doute pas eu la même répercussion si les responsables des entreprises frappées avaient été plus clairs. AdBride a même attribué les coupures à "une opération d'entretien". Dénoncés par ValleyWag , les responsables reconnaissent leur erreur (nous sommes à San Francisco) qu'il déclarent "hilarante".

Pas de quoi rigoler si on songe que la région abrite bon nombre des entreprises les plus importantes du web, qu'elle est une zone sismique ET que les autorités estiment inévitable qu'un tremblement de terre d'importance majeure ait lieu dans les trente ans qui viennent...

Commenter cet article