Google au téléphone

Publié le 3 Juillet 2007

Google s'attaque à la téléphonie pour élargir son offre d'outils de communication et de collaboration. L'entreprise de Mountain View vient d'acheter GrandCentral, un service que j'utilise et dont j'ai parlé en mars dernier.

GrandCentral me permet essentiellement de gérer tous les appels à partir d'un numéro unique qui les redistribue sur tel ou tel appareil en fonction des instructions que je lui donne. Tout ça se fait sur le web ce qui me permet de recevoir les messages vocaux par courriel où que je me trouve dans le monde (seuls les numéros aux États-Unis sont disponibles pour le moment) et de les garder aussi longtemps que je veux. Je m'en sers aussi pour enregistrer certaines entrevues téléphoniques. Il a une version mobile depuis peu. Et tout cela n'est qu'une petite partie de ce que je peux faire. Bref, j'y trouve gratuitement les services que les entreprises de Télécoms se refusent à me fournir.

Le rachat est important parce que Google entend s'en servir pour "améliorer l'échange collaboratif entre nos usagers". On peut donc attendre une intégration avec Google Talk, Gmail et leurs autres services en ligne. Richard MacMannus remarque à juste titre que cela renforce l'aspect communication indispensable aux équipes dispersées qui utilisent les suites comme Google Docs & Spreadsheets. C'est donc un pas de plus dans la direction d'une offre WebOffice plus complète.

Dernier aspect non négigeable, cela pourrait contribuer à faire de Google Talk + GrandCentral un concurrent sérieux de Skype dont on n'entend pas dire beaucoup de biens ces derniers temps (et dont la croissance semble plafonner).

Pour plus de détails, voici les explications données par Vincent Paquet co-fondateur de GrandCentral.

[MaJ-Les liens que je n'avais pas pu mettre en place au moment de mettre en ligne ont été corrigés.]

Commenter cet article