iPhone: premières revues

Publié le 27 Juin 2007

iphonereviews-techcrunch.1182923341.png Pas parfait, mais vraiment bien. Tel est le jugement de la poignée de journalistes des plus grands médias américains qui ont eu pendant quinze jours un iPhone en main pour le tester.

L'embargo a été levé hier après-midi (comme je l'ai annoncé dans la nuit) et ils se sont précipités.

Au moment où j'écris ces lignes (5h30 du matin à Paris), nous avons les commentaires de 4 spécialistes. Voici un court extrait de chacun d'entre eux.

Walt Mossberg du Wall Street Journal:

"On attend tellement de l'iPhone qu'il lui est impossible de satisfaire tout le monde. Il ne convient pas à l'usager lambda qui n'a besoin que d'un petit appareil bon marché pour appels et textos. Mais, en dépit des ses limitations en termes de connectivité, il offre une expérience totalement nouvelle et son utilisation est vraiment plaisante."

David Pogue du New York Times :

"Il fait des choses qu'aucun téléphone n'a jamais fait avant lui; il lui manque certaines fonctions courantes sur les téléphones les plus basiques. […] Il fait tellement de choses si bien et si agréablement qu'on a tendance à lui pardonner ses travers."

Ed Baig de USA Today :

"Il faut un certain temps pour apprendre à écrire. Conseil: commencez avec un doigt avant de vous lancer avec les deux pouces. Il faut apprendre à faire confiance à l'appareil: un clavier virtuel intelligent corrige de lui-même et instantanément les fautes et anticipe ce que vous êtes sur le point d'écrire."

Steven Levy de Newsweek :

"Le iPhone est un des rares appareils conçu pour la convergence dans lequel les choses convergent effectivement. […] Ceux qui font la queue pour acheter des iPhone trouveront sûrement que leur investissement vaut la peine, ne serait-ce qu'en raison de l'immense plaisir qu'ils tireront en éblouissant leurs amis."

"Il semble que Jobs va ramasser la mise [de son pari]" résume Dan Farber de ZDnet.

Michael Arrington de TechCrunch souligne l'unanimité dans les éloges et se demande, avec la pointe d'humour qui le caractérise quand il ne parle pas de lui, s'ils veulent continuer à recevoir des gadgets Apple à tester ou s'il s'agit vraiment d'un appareil capable de bouleverser le marché de la téléphonie mobile américaine.

Vous pouvez aussi voir la vidéo disponible depuis quelques jours (voir ce billet ).

Les fans à lier peuvent consulter les 12.000 articles écrits à ce jour en anglais sur le iPhone.

Pour ma part, j'essaierai de n'en reparler que quand je j'aurai eu en main… si jamais ça m'arrive avant 2010.

Commenter cet article