Sans laisser d'adresse?

Publié le 29 Mai 2007

On ne fait rien sur le web incognito, mais il y a plein de choses qu'on aurait envie de (ou qu'on devrait) y faire sans laisser d'adresse.

incognitobebe-flickr-tandemracer.1180419394.jpg A chaque fois que j'ai un doute, j'ai la flemme d'aller rechercher les solutions dont je sais qu'elles existent mais que je n'ai plus en tête. Alors je m'abstiens ou je prends le risque. Deux mauvaises idées.

Beaucoup d'entre vous doivent avoir réfléchi à la question et vos conseils sont bienvenus.

En attendant que vous nous proposiez mieux, j'ai trouvé deux types de solutions qui peuvent être utiles.

Dans le premier cas vous prenez une boîte courriel temporaire dont vous vous débarrassez aussi vite que vous l'ouvrez.

Sizlopedia en donne 20 que vous pouvez essayer l'une après l'autre.

L'idée c'est d'éviter les pourriels (spam) notamment quand un site dans lequel vous n'avez qu'à moitié confiance vous demande de vous enregistrer.

L'autre solution consiste à surfer de façon anonyme pour ne pas laisser de traces (et quand on vous demande de vous enregistrer vous pouvez toujours laisser une adresse courriel temporaire).

Une des méthodes les plus connues est proposée par Anonymizer . Je l'ai essayée il y a longtemps déjà. C'était solide, mais il faut télécharger un programme. C'est aussi payant.

Ernesto Hernández Busto me suggère Bywhat, un site "Proxy" à partir duquel on peut naviguer tranquillement et visiter des sites interdits dans certains pays comme peuvent l'être MySpace ou Hotmail.

Dans le monde de Big Brother et de ses Little Sisters, de tels outils sont utiles pour déjouer les gouvernements à l'esprit trop étroit aussi bien que les entreprises à la curiosité trop active.

Quels conseils nous donnez-vous?

[Photo Flickr de Tandemracer]

Commenter cet article