Outlook, Gmail et, enfin, Thunderbird 2.0

Publié le 5 Avril 2007

thunderbird2_logo.1175798092.jpgJ'ai abandonné Outlook depuis le 1er février en faveur de Gmail.

J'avais envie de le faire depuis longtemps pour me libérer de la Maison Office. Mais tomber dans les pattes de Google ne pouvant plus être présenté comme une libération, il ne me reste plus que l'argument de fond: l'envie de passer en ligne un maximum de mes activités en suivant l'exemple de mon ami Ismaël Ghalimi.

Première conséquence (négative): mes trois programmes ne sont plus intégrés. J'utilise Google Calendar, mes contacts sont sur Plaxo et mes communications se font par Gmail. Seul aspect positif: au passage j'ai pu éliminer les IM de Yahoo, Hotmail et AIM et je n'utilise plus que ceux de Skype et Gmail Talk. Ça couvre les gens avec lesquels je tchate.

Cela dit, Google Calendar marche bien. En utiliser plusieurs permet d'intégrer des activités différentes.

Plaxo a l'avantage de mettre à jour tout seul les données de ceux de mes contacts qui utilisent le même programme. Mais je trouve l'interface lente et peu flexible. Je l'utilise pour pouvoir synchroniser avec mon PDA ce que je n'ai pas encore trouvé comment faire avec ceux des contacts qui sont enregistrés sur Gmail (vous avez peut-être des pistes là-dessus…).

J'ai joué avec Gmail depuis son lancement et j'ai mis très longtemps à me convaincre. Je me suis fait aux conversations qui s'emmanchent les unes dans les autres et j'apprécie les libellés. J'en suis content mais je commence à avoir des doutes sur les sautes d'humeur du système et je ne suis pas le seul .

Première conclusion: je vis très bien sans Outlook que je n'ouvre plus que pour la synchronisation de mes données mais la non intégration des trois composantes n'est pas agréable.

Deuxième conclusion: je commence à voir les avantages des "données dans les nuages" (en ligne) mais je suis de plus en plus convaincu que pour le moment, il demeure indispensable de pouvoir les synchroniser avec ce qu'on a sur nos machines J'y arrive avec adresses et rendez-vous, pas avec les courriels.

Personne n'est encore connecté en permanence de façon commode et bon marché.

C'est là qu'intervient la grande nouvelle de la semaine: le lancement de Thunderbird 2.0 version bêta (ou "candidate") dans les jours qui viennent.

Ce qui m'attire en lisant l'interview du principal responsable de cette nouvelle offre de Mozilla par Richard McMannus c'est la synchronisation avec Gmail (et. Mac). Les conversations ne fonctionnent pas exactement de la même façon mais le tagging est identique aux "Libellés" de Gmail. L'intégration avec Lightning (le calendrier open source de Mozilla à qui nous devons aussi Firefox) est également possible.

Je reviendrai sur Thunderbird 2.0 après l'avoir essayé.

En attendant, vos expériences dans ce domaine nous intéressent tous…

Commenter cet article