Convergence(2) – L'invention des récits transmédias

Publié le 29 Mars 2007

novak-pantopicon.1175181932.gif Une des grandes vertus de Convergence Culture , le livre de Henry Jenkins dont j'ai commencé à parler hier , est qu'il traque cette évolution majeure a partir de la culture populaire. Il suit de très près la façon dont elle est consommée, notamment par les jeunes Américains.

Il montre comment les communautés de fans se constituent autour des séries télévisées Survivor et American Idol au point d'influencer leur évolution. Comment, avec la complicité totale des frères Washchowski elles ont inventé la narrative "transmédia" (l'art de "fabriquer des univers" dont nous devons réunir des fragments épars dans différents médias).

Il nous fait découvrir comment Star Wars a donné lieu à une collaboration entre les communautés de fans et entreprises de médias et comment les enfants ont jeté les bases d'une nouvelle culture des médias (indispensable aujourd'hui) en s'appropriant les versions online de Harry Potter.

Dans chacun de ces cas qu'il étudie longuement (un chapitre pour chacun), il montre à la fois la tension-coopération qui se crée entre anciens et nouveaux médias et l'affrontement entre les responsables de médias et les usagers.

Au lien d'annoncer (comme bien d'autres) une évolution inéluctable il voit la situation en termes de batailles à livrer maintenant. "Les entreprises de médias sont en train d'apprendre à accélérer les flux de contenu par différents canaux de distribution pour étendre les opportunités de revenus, élargir le marché et renforcer l'engagement du spectateur. Les consommateurs apprennent, pour leur part, à utiliser ces différentes technologies pour gérer plus pleinement les flux de contenu sous leur contrôle et pour interagir avec leurs pairs. Les promesses de ce nouvel environnement de média ouvrent des expectatives d'un flux d'idées et de contenus plus libres."

Lancé sur cette piste, Jenkins aborde tout naturellement les dimensions sociopolitiques du phénomène. "Les effets politiques de ces communautés de fans ne proviennent pas seulement de la production et de la mise en circulation d'idées nouvelles (la lecture critique de textes favoris) mais aussi de l'accès à des structures sociales nouvelles (intelligence collective) et à de nouveaux modèles culturels de production (culture de participation)".

Le paysage politique, la nature de nos engagements, les outils dont nous nous servons changent parce que nos relations avec les médias changent. Voilà pourquoi ce que Jenkins a baptisé (de façon insatisfaisante à mon avis) la culture de la convergence est si important.

J'y reviendrai demain

A suivre…

[Image: Pantopicon de Marcos Novak]

Commenter cet article