Réduction de la croissance des sites d'information

Publié le 14 Mars 2007

L'audience des journaux et de toutes les formes de télévision continue à diminuer et la croissance de l'audience des médias online ralentit. Telles sont les deux grandes conclusions du Rapport sur l'état des médias d'information publié lundi par le Projet pour l'excellence journalistique . Il s'agit des États-Unis.

Le rapport présente cette année une étude détaillée des 38 meilleurs sites d'information en fonction, notamment de:

  • La possibilité d'adapter le contenu';
  • La possibilité offerte aux usagers de participer à la production de contenu;
  • La variété des formats offerts;
  • La profondeur des informations.

Tout le monde ne lira pas l'intégralité du rapport qui fait 700 pages. Mais l'introduction souligne quelques points importants comme:

  • Le succès de la presse "ethnique";
  • Le dynamisme des médias "hyper locaux";
  • Le rôle croissant de l'opinion et de l'implication personnelle des journalistes;
  • La montée du journalisme citoyen.

Dans un résumé bien fait qu'on trouve sur le site de la fondation Poynter, Rick Edmonds souligne que les sites de médias traditionnels ont encore trop tendance à:

  • Copier les articles publiés sur papier;
  • Dépendre trop des dépêches d'agence;
  • S'abstenir de fournir des liens externes par peur que les lecteurs abandonnent leur site.

Les responsables de sites d'information ont sans doute tendance à se croire portés par le succès de l'internet.

Il ne suffit pas de constater que les gens "abandonnent" les médias traditionnels, il faut leur donner, sur le web, une expérience correspondante à la culture et aux pratiques qu'ils acquièrent quand ils surfent ou quand ils s'amusent, de YouTube à MySpace, De Craigslist à Dodgeball, de Flickr à del.icio.us.

Certains pensent qu'il faut avancer lentement de peur de perdre l'audience traditionnelle. J'ai tendance à croire qu'il faut "suivre vite" ce que font les gens online.

Et vous?

Commenter cet article