12 piles de livres joignant la terre au soleil

Publié le 6 Mars 2007

templesun-stuck_in_customs.1173203492.jpg Nous produisons plus de données numériques que nous ne sommes capables d'en garder

Les images d'abord: les données numériques produites l'an dernier est équivalente à 12 piles de livres joignant la terre au soleil. Il faudrait 2 milliards des iPods les plus puissants d'aujourd'hui pour garder toute cette information explique Business Week.

Les chiffres ensuite. Nous avons produit l'an dernier 161 milliards de giga-octets (161 exaoctets) selon une recherche faite par la société IDC .

La dernière étude en date sur le même sujet évaluait à 5 exaoctets (environ 32 fois moins) avait été réalisé par l'Université de Californie à Berkeley en 2002. Elle incluait la production non numérisée mais ne comptait que les versions originales. Celle d'IDC inclut les copies. Si on les ignore, la production est de 40 exaoctets.

L'étude précise que les caméras de surveillance et l'obligation de garder les données imposée aux entreprises jouent un rôle important.

La capacité de stockage des dites informations est évalué à 185 exaoctets. Elle devrait dépasser les 600 exaoctets en 2010. Notre production devrait alors frôler les 1000 exaoctets…

Le prix des disques durs baisse mais quand même …

Le fait que nous produisions plus d'information que nous ne sommes capables d'en garder oblige à faire le ménage. En même temps c'est un problème si on envisage de conserver la mémoire de notre temps.

J'en tire deux conclusions: les moteurs de recherche vont devoir s'améliorer. Un des arts de la vie digitale sera bientôt de déterminer ce que nous devons évacuer.

L'information, après tout, ne peut être comprise que dans la logique des flux.

Ça vous inspire?

[Photo de stuck_in_customs trouvé sur Flickr]

Commenter cet article