Innovation dans l'innovation?

Publié le 22 Janvier 2007

Même dans la Silicon Valley, l'innovation n'est peut-être plus ce qu'elle était.

Je suis en chemin pour une conférence à Valencia (Espagne) où je dois parler du modèle Silicon Valley de l'innovation.

J'ai l'impression que web 2.0 (w2) l'a changé. J'aimerais savoir ce que vous en pensez.

Dans le dernier tiers du XXème siècle, il reposait, comme des milliers d'articles et de livres l'ont expliqué, sur les réseaux connectant universitaires (étudiants et professeurs), capital-risqueurs, et agents du gouvernement (notamment du ministère de la défense) disposés à prendre des risques. Les acteurs essentiels étaient des informaticiens, des entrepreneurs locaux, des migrants venus s'installer dans la vallée et, plus souvent qu'on ne le dit, des hippies (comme l'a montré John Markoff, voir ce billet et celui-ci ).

C'est ce climat qui a permis l'envolée du PC comme de l'internet et du web.

Aujourd'hui les choses semblent avoir changé à plusieurs niveaux.

- Plus que de nouvelles technologies, la nouveauté vient souvent (dans la phase actuelle) du mixage de technologies ou de données préexistantes. C'est ce qu'on appelle les mashups.

- Elle est fréquemment open source par opposition au modèle propriétaire d'antan.

- Toujours dans la phase actuelle, on accorde une grande importance à la participation des humains (et, peut-être un peu moins, à l'intelligence artificielle, mais ça changera car cette tension définit l'histoire de l'informatique depuis ses débuts). L'innovation semble donc avoir une dimension plus "sociale";

- L'innovation est de plus en plus globale. Le cas des Indiens est significatif: beaucoup de ceux qui étaient venus il y a 10 ou 20 ans ont lancé des entreprises dans leur pays d'origine. L'innovation se fait dans la relation Bangalore-Silicon Valley. On y participe du monde entier, de la Chine, d'Israël, de Russie et de beaucoup de pays de l'Union Européenne.

Ce qui demeure: un cadre légal, économique et financier favorable, une tolérance maximum pour l'échec sans laquelle il est difficile de prendre des risques, et la célébration des entrepreneurs.

Est-ce que je me trompe? Sur quel point?

Est-ce que j'oublie quelque chose? Quoi?

Tous ceux d'entre vous qui s'intéressent à l'innovation doivent bien avoir une idée ou deux sur le sujet… Faites-nous en part…

Commenter cet article