Ça ne sera peut-être pas un iPhone…

Publié le 11 Janvier 2007

L'iPhone a l'air super. C'est sûr. S'appellera-t-il iPhone? Ça l'est moins.

Nous tous qui salivons à l'idée d'avoir un jour en main le futur téléphone d'Apple présenté mardi par Steve Jobs (voir ce billet et celui-ci ) devons rester attentifs à l'actualité car le nom de l'appareil demeure incertain.

Cisco, la reine des réseaux électroniques, vient d'intenter un procès à Apple pour la bonne raison qu'elle a déjà sur le marché un iPhone (qui est en fait un téléphone WiFi).

Les deux sociétés ont négocié dur jusqu'au dernier moment, mais Jobs s'est lancé avant d'être parvenu à un accord si l'on en croit les porte-paroles de Cisco.

Formellement, Cisco est propriétaire du nom (voir cet article du Mercury News) mais Apple dit que cela ne s'applique pas au produit qu'elle voudrait lancer sur le marché en juin.

Au fond, il semble que Cisco et Apple aient essayé de parvenir à un accord pour partager le nom, c'est-à-dire, en fait, pour coopérer dans certains domaines.

Tout cela a donc l'air d'une négociation entre machos armés jusqu'aux dents… d'avocats s'entend. Jobs a le public pour lui. Cisco a énormément d'argent. Un accord est toujours possible.

Jobs de son côté est en difficulté avec la justice pour la façon dont ont été gérées (backdated) avec son accord certaines stock-options d'Apple (il s'est déclaré confiant à John Markoff du New York Times). Envisagée par certains, sa démission est peu vraisemblable en raison de son statut d'icône populaire et surtout, du rôle qu'il a joué dans la renaissance d'Apple.

Quoi qu'il en soit, nous avons tous envie de voir l'engin, qu'il s'appelle iPhone, Apple Phone ou iPod Phone…

Commenter cet article