Les orphelins du Blackberry

Publié le 15 Décembre 2006

blackberry-flickr-thms.jpg Certains enfants se sentent abandonnés par leurs parents dont l'attention est accaparée par leur Blackberry, cet appareil qui permet de recevoir (et de répondre à) des courriels à tout moment. Ils leur reprochent de ne plus les écouter.

Ça peut donner lieu à des situations cocasses comme ce gamin qui a mis celui de sa mère dans les toilettes avant de tirer la chasse. Un autre, dont la mère doit payer 25 cents chaque fois qu'elle dit un gros mot, a trouvé un meilleur châtiment: qu'elle arrête de se servir de l'appareil pendant une heure.

Plus tendre, une gamine voyant sa maman épuisée par une journée accablante, s'effondrer sur le divant du salon, va chercher l'appareil et le lui tend en lui disant: "Peut-être que ça t'aidera à te sentir mieux".

Il faut dire que certains parents exagèrent, comme cette mère qui cache l'appareil dans la salle de bains et invoque régulièrement un pressant besoin d'aller pisser au milieu du dîner pour aller consulter ses courriels.

Ça donne lieu à des renversements de rôle quand les enfants s'inquiètent (et ont peur) de voir leur père taper des messages en même temps qu'il conduit.

L'article qui rend compte du phénomène a été publié avec ce titre par le Wall Street Journal (vous le trouverez ici ). C'est sur NPR , la radio publique, que j'ai entendu ces anecdotes.

Plusieurs parents sont intervenus pendant l'émission pour rappeler que l'engin maudit des enfants leur permet d'être avec eux au lieu d'être au travail. Ils se retrouvent plus esclaves qu'ils ne le pensaient.

Aucune grande théorie à tirer de tout ça mais j'ai trouvé les anecdotes superbes.

Vous en avez peut-être d'autres à nous raconter…

[Photo de Thms sur Flickr]

Commenter cet article