La robot intérimaire avait une voix cata...

Publié le 23 Novembre 2006

robot-ubiko2.jpg350 € de l'heure! A ce prix là on attend des prouesses. C'est seulement le tarif de location de Mademoiselle Ubiko, un robot d'allure féline qui peut recevoir les clients, montrer des DVD, leur remettre des ballons, surveiller les couloirs d'une école, porter des valises.

Les talents d'hôtesse d'Ubiko (pour Ubiquitous Computing, mais "ko" est également une terminaison courante pour un nom de fille) ne vont pas beaucoup plus loin. Ils sont suffisants cependant pour que la société japonaise Ubiquitous Exchange, la loue comme personnel temporaire. Deux exemplaires sont déjà en services et 20 sociétés sont sur les rangs.

Ubiko peut même, ô merveille, répondre à des questions (simples dit la pub). Mais c'est là que le drame commence. La voix synthétique est vraiment immonde. Faites l'expérience vous-même sur le site de la compagnie.

Commenter cet article