Blogueurs du monde entier… causez donc

Publié le 19 Octobre 2006

Quelle est l'influence des blogs dans la conversation mondiale? Telle est la question qui m'est posée aujourd'hui dans le cadre d'une vidéoconférence que je dois faire avec l'Université Polytechnique de Madrid.
Les éléments de réponse:
1) L'élément fondamental c'est le web qui permet d'accéder à des informations de partout. La grande barrière c'est la langue (moins pour les anglophones ou pour les hispanophones). Les exemples concrets sont fournis par la façon dont nous pouvons personnaliser Google News ou My Yahoo, nous abonner à des flux RSS de différents pays sur NetVibes, Bloglines, ou tout autre agrégateur de notre choix.
2) La question est donc de savoir si la spécificité des blogs apporte quelque chose de plus. Je crois que oui pour au moins trois raisons: le ton plus personnel, les commentaires ouverts à tous et l'existence de niches transnationales par sujet (les passionnés de ceci ou de cela, partout dans le monde).
3) On assiste en fait à la multiplication des conversations transnationales par blogs interposés. Quelques exemples:

  • Big Picture de Corinne Lesnes et Les Ondes des Andes, de Chrystelle Barbier publiés sur LeMonde.fr nous permettent d'avoir une idée de ce qui se passe "là-bas" de façon plus vivante qu'on ne peut le faire en lisant des articles de journaux. De vrais délices. A côté des blogs de correpondants/tes ont trouve aussi des blogs passionnants d'expats qui écrivent pour leur famille et quelques intimes. Le phénomène semble exister pour tous les pays ou presque.
  • China Digital Times, fait depuis Berkeley en Californie, prend quotidiennement le pouls de la blogosphère chinoise et le traduit en anglais.
  • WorldAndUs n'est plus tenu à jour mais ce blog que j'avais fait avec des étudiants de l'école de journalisme de l'Université de Berkeley faisait participer dans un même espace des blogueurs de différents pays. Le sujet était la perception des Etats-Unis. Nous avons dû arrêter faute de moyens.
  • WorldPress.org qui donne une idée de ce qui se publie dans les médias du monde entier offre depuis peu une page sur les blogs.
  • Mais la palme revient à GlobalVoicesOnline crée par Rebecca MacKinnon et Ethan Zuckerman au Berkman Center de l'Université de Harvard. Il peigne systématiquement les différentes blogosphères du monde avec des éditeurs régionaux et des contributeurs locaux.

Au cours d'une conversation téléphonique tenue il y a quelques mois dans le cadre de Yi-Tan (voici le podcast), Ethan s'était lamenté d'avoir du mal avec certaines régions, en particulier l'Afrique francophone (les volontaires peuvent se manifester).
Rebecca pour sa part avait dit: "Nous partons du principe que les blogueurs ne sont pas des journalistes. Ils ne font pas du reportage. Ils bloguent souvent parce qu'ils estiment qu'on ne parle pas assez de leur région ou qu'on en parle mal. Cette génération de contenu est motivée par le désir des gens dans différents pays de converser."
La conclusion me semble claire.
Vous avez sûrement d'autres arguments (pour ou contre), d'autres exemples.

Commenter cet article