Jeux vidéo: le ton monte au Moyen Orient

Publié le 9 Octobre 2006

Bushcapturing2 Les différents conflits du Moyen-Orient se livrent aussi par jeux interposés. Le dernier en date est intitulé "La nuit de la capture de Bush". Il a été mis en ligne par le Global Islamic Media Front, une organisation dont le Washington Post nous dit qu'elle a des liens avec Al Qaeda.

L'article permet de découvrir l'existence de toute une production de jeux en provenance de la région. Ils montrent l'intifada palestinienne, aussi bien qu'un commando iranien sauvant des savants de ce pays.

En creusant un peu j'ai trouvé un blog entièrement consacré à l'intersection de la politique et des jeux vidéo: GamePolitics. Un fragment de "La nuit de la capture de Bush" peut-être vu sur YouTube. Dans le plus pur style du genre, on y voit un fusil automatique abattant des soldats américains dans le désert au son d'une musique locale.

Ces jeux sont souvent des réponses directes à des prédécesseurs américains. Celui sur la capture de Bush est copié sur un jeu sur la capture de Saddam publié il y a trois ans. Son auteur, dont l'organisation est allé pendre Ben Laden en effigie devant une mosquée de Californie, s'est déclaré insensible à cette forme connue de flatterie qu'est la copie.

Tous ne le prennent pas de la même façon. "C'est de la propagande, mais c'est aussi une forme de débat," a déclaré le patron d'une boîte de jeux qui en propose plusieurs dont un sur une attaque d'installations nucléaires iraniennes. "Nous avons pris une position, ils ont répondu."

Commenter cet article