Le net, les créateurs et la vraie peur de Hollywood

Publié le 23 Juillet 2006

Davidlehre Cet article du New York Times raconte comment un film de 11 minutes consacré à MySpace fait trembler Hollywood:

“MySpace: The Movie” first appeared on YouTube on Jan. 31 and since then has had millions of hits, enough viewers to rival big-budget films or TV shows. Mr. Lehre, who is 21 and lived at his parents’ home in Washington, Mich., when he created the video, shot it there with friends. He scored the music himself so he wouldn’t have to deal with copyright issues, designed the graphics and Googled any technical questions he had. This development and distribution process makes even independent films, with their retinue of maxed-out credit cards and frenzied film festivals, look positively mainstream in comparison.

David est aujourd'hui une vedette. On peut même suivre ses pas de géants sur son blog. Il ne devrait pas tarder à être absorbé.

Mais au rythme où croît YouTube (100 millions de vidéos vues par jour) le phénomène risque de devenir très vite incontrôlable… un mot qui fait frémir les Majors.

Hollywood ne s'est pas encore remis de sa peur du net comme système de distribution qu'il y découvre une nouvelle "menace": sa capacité à promouvoir de nouveaux créateurs mus par des motivations différentes, capables de s'exprimer… et de trouver leurs publics en dehors des circuits commerciaux.

C'est peut-être là que le système bascule.

Commenter cet article