Widgets: mini programmes et grandes tendances

Publié le 18 Juin 2006

Les widgets dont j'ai dit la semaine dernière qu'ils peuvent nous faciliter la vie (voir ce billet), marquent sans doute un pas important dans l'évolution de notre rapport avec le web. Ils s'insèrent en effet à la charnière de trois tendances essentielles.

Les usagers assument un rôle plus actif. Ici encore ils mettent en ligne une bonne partie des données utilisées (les courriels, les photos que nous interchangeons sur Flickr). "Il y a d'importantes réserves de widgets créés par les usagers à l'intérieur des systèmes les plus grands," reconnaît Ben Gross. D'une façon plus générale, les widgets sont des instrument qui nous permettent de mieux intégrer de la façon qui nous convient les informations qui nous intéressent.

La simplicité gagne enfin du terrain, Les applications spécialisées deviennent attractives à côté des systèmes lourds capables de tout faire. Les micro formats sont à la mode. Ils permettent une meilleure personnalisation. Parallèlement à la capacité de construire notre journal personnel avec des flux RSS provenant de différentes sources, nous pouvons maintenant utiliser les widgets qui nous conviennent pour réaliser certaines tâches que nous considérons utiles indépendamment du système d'exploitation ou du navigateur.

Le "bricolage informatique ("Do it yourself IT", voir ce billet) attire entreprises et individus. Charlene Li, analyste de Forrester écrit sur son blog que la mode des widgets "est potentiellement en train de retirer aux grandes entreprises le pouvoir de développer des applications". Cette tendance prendra de la force à mesure que les jeunes qui utilisent ces technologies depuis le berceau (les "digital natives") occuperont une place plus grande dans le monde réel.
 

Commenter cet article