Coupures de courant et réseaux

Publié le 24 Mai 2006

Candleflickr84890891_6aaf7bb18f Vivre en Californie ne met nullement à l'abri de mésaventures courantes dans le Tiers Monde. Une bonne partie de la région de la Baie de San Francisco (dans laquelle je vis…) vient d'être victime d'une coupure de courant "massive" de 20 heures (dans certains endroits).

Un excès de charge en un endroit a entraîné un "black out" qui s'est étendu. Les quotidiens qui relatent l'anecdote ne s'expliquent pas le mystère, et pourtant, un peu de théorie des réseaux pourrait être utile.

En août 2003, juste après la gigantesque panne qui avait affecté tout le nord est des États-Unis, Albert-László Barabási auteur de Linked avait expliqué qu'il s'agissait d'une "panne en cascade". Un problème en un point du réseau peut affecter progressivement tous les nœuds (nodes) connectés (ou, en tous cas, une bonne partie d'entre eux). L'énormité de l'accident de 2003 s'explique par le fait que différents réseaux électriques sont connectés entre eux. La panne s'est étendue d'un réseau à l'autre.

L'incident d'hier soir se situe à une échelle bien moindre, mais la coupure de courant s'est étendue d'un transformateur à l'autre (à l'intérieur d'un même réseau) et tout indique que nous nous trouvons quand même devant ce que Barabási qualifie de "vulnérabilité due à l'interconnectivité".

Un aspect que nous avons trop souvent tendance à oublier.

[Photo de Markus Merz trouvée sur Flickr]

Commenter cet article