Référendum global sur le net

Publié le 14 Mai 2006

Bulletinworldvotenow Ce 15 mai est le jour du premier (?) référendum global. L'initiative a été lancée depuis Madrid par Joel Marsden et Estefania Gollert.

Il s'agit d'une simulation (baptisée "Global e-Voting Simulation") pour tester "les possibilités et les limites d'un système démocratique global direct" m'a expliqué Marsden par courriel. L'expérience, ajoute-t-il "aspire seulement à mesurer la portée de l'internet comme un instrument parmi d'autres pour étendre le suffrage universel à tous les hommes et toutes les femmes de la planète."

L'objectif de cette première tentative est d'avoir au moins une connexion par pays et, à quelques heures du démarrage, Marsden affirmait en compter 187. Un recherche sur votre moteur favori vous montrera que plusieurs réseaux tels que Global Knowledge Partnership et Development Gateway se sont intéressés à l'initiative.

Les participants sont appelés à se prononcer sur trois sujets essentiels partout: la santé, l'accès et la violence avec des questions du genre: "devrions nous résoudre nos conflits sans violence, une fois pour toute"? N'hésitez ni sur la réponse ni sur la valeur de la question. Après tout, il s'agit seulement d'un test.

L'idée me paraît assez folle et sympa pour en parler sur Transnets, mais qu'elle aie lieu au niveau global me gène. Très peu de "choses" sont globales. Un grand nombre de problèmes, de relations, de situations peuvent-être considérés comme "transnationaux" et, plus encore de "translocaux" un terme extrêmement utile aujourd'hui.

Et puis l'internet n'est pas encore assez répandu pour qu'une telle consultation aie la moindre valeur.

Mais, ces raisons sont-elles suffisantes pour ne pas essayer?

Qu'en dites-vous? Qu'en attendez-vous?

Commenter cet article