Sphere, un nouvel outil pour la recherche en profondeur dans la blogosphère

Publié le 11 Mai 2006

Sphere Sphere, un nouveau moteur de recherche pour blogs, présente assez de nouveautés pour attirer l'attention sans qu'il soit encore possible de dire s'il parviendra à faire son trou.

La première différence tient à la façon de classer les résultats. Au lieu de se contenter du nombre de liens pointant en direction d'un billet (comme le font Technorati et la plupart des autres), l'algorithme chargé de faire le travail joue sur trois éléments: il accorde une importance variable aux liens en fonction de la popularité des sites qui les émettent; il analyse le contenu ainsi que les métadonnées comme la taille des billets et la fréquence de mise en ligne.

Outre les modalités habituelles de classement par date ou par pertinence on peut choisir ce qui s'est dit entre deux dates précises (custom range). Cet outil est très utile pour suivre les conversations qui se tiennent sur la blogosphère.

Pour chaque question posée on peut également voir les blogs les plus pointus sur le sujet (featured blogs) et ce qui se dit sur les autres médias: photos, podcasts, articles et livres.

L'outil le plus intéressant peut-être est le bookmarklet que l'on peut intégrer à son navigateur et qui permet de trouver en temps réel les billets traitant du même sujet que la page apparaissant sur l'écran (et pas seulement ceux qui pointent dans cette direction). Pour faire le test j'ai pris sur Google News un article posté 35 minutes plus tôt par le Mercury News sur les changements de la ligne diplomatique suivie par les États-Unis au Moyen Orient. Un clic sur Sphere It m'a donné accès à 876 billets et articles dont certains datant d'à peine quelques heures plus tôt et traitant de déclarations récentes de Condolezza Rice, de l'évolution de la situation en Iran et en Palestine.

Sphere n'est pas un outil pour aller vite, mais il permet de creuser des sujets en s'appuyant sur les réseaux de signifiants tissés par les liens et l'analyse du contenu. C'est très utile pour les journalistes.

Commenter cet article