Paypal ou les mystères de la technologie et du bizness

Publié le 23 Mars 2006

Cellphoneguru Là ya quelque chose que je ne comprends pas et je compte bien sur vous pour y voir plus clair.

Les médias du jour sont pleins (les spécialisés s'entend) d'infos sur le fait que Paypal fait une expérience avec un nouveau système permettant d'envoyer de l'argent en se servant dudit service sur son téléphone portable. Paypal, je le rappelle, permet d'effectuer des paiements en ligne de façon immédiate, sans carte de crédit. Il fonctionne entre particuliers, entre entreprises ou entre acheteurs et vendeurs. Créé en 1999 le service a été racheté par eBay qui l'utilisent pour faciliter les transactions sur son site et fonctionne aujourd'hui dans 100 pays.

Avec ce "nouveau" Paypal Mobile on pourra acheter certains produits en envoyant un texto spécial. On pourra envoyer de l'argent aux à des particuliers ou à des commerçants soit par texto soit en appelant une centrale téléphonique. Commode pour partager l'addition au resto quand on n'a pas de liquide.

Ce que je ne comprends pas c'est que Paypal a commencé à faire un malheur lorsqu'en mars 2000 (il y a six ans exactement) cette société avait lancé exactement le même système sur Palm. J'avais écrit un article sur le moment (dont j'ai retrouvé une version en espagnol sur ce site que je ne connais pas... ) en saluant en plus la valeur de propagation virale: payer quelqu'un de cette façon là l'obligeait à devenir membre de… Paypal. C'est en partie pour cela que, selon moi, Paypal s'est imposée à BillPoint, le service mis en place par eBay qui a fini par racheter… Paypal.

Ce système a bien marché en son temps. Il est si génial que les médias disent que ça va faciliter les transactions, développer le commerce électronique et même donner plus de fluidité au commerce dans les pays en voie de développement.

Alors pourquoi attendre si longtemps? Quand je vois qu'ils disent innover avec un truc vieux de six ans j'ai l'impression de devenir dingue.

Ou alors il y a quelque chose que je ne comprends pas.

Éclairez-moi vite, messieursdames de Paypal… ou autres.

Commenter cet article