L’internet entretient l’amitié

Publié le 30 Janvier 2006

Elsieflickr L’internet m’a permis de retrouver un ami du Portugal dont j’avais perdu la trace depuis plus de 30 ans. Je peux, grâce à la téléphonie par internet, entretenir des conversations régulières avec des amis vivants dans plusieurs pays d’Amérique Latine et d’Europe. Courriel et messagerie instantanée sont indispensables pour un projet de recherche sur les réseaux transnationaux que j’anime. Etc.

Je ne montre manque jamais d’anecdotes quand je veux montrer que l’internet renforce les relations sociales plus qu’il ne les distend. Mais je n’ai jamais jusqu’à ces derniers jours disposés du moindre élément de preuve.

Aussi me suis-je précipité en apprenant qu’un rapport tout frais sorti des ordinateurs du Pew Internet Project révélait, chiffres à l’appui, que l’internet joue un rôle important dans la vie de près de la moitié (45%) des Américains. Il peut même contribuer à entretenir, voir renforcer les liens d’amitié.

Le réseau des réseaux a joué un rôle « crucial » pour des dizaines de millions d’entre eux pour :

  • Obtenir une formation professionnelle complémentaire (21 millions) ;
  • Aider une personne atteinte d’une maladie grave (17 millions) ;
  • Choisir une école pour eux-mêmes ou pour un enfant (17 millions) ;
  • Acheter une voiture (16 millions) ;
  • Faire un investissement ou prendre une décision financière majeure (16 millions) ;
  • Trouver un nouvel endroit pour vivre (10 millions) ;
  • Changer d’emploi (8 millions) ;
  • Faire face eux-mêmes à une maladie ou à une situation médicale sérieuse (7 millions).

Mais le plus important, selon l’enquête menée avec la participation de l’Université de Toronto, c’est que non contents de chercher des infos sur le net les gens y cherchent le soutien et les conseils de leurs amis et de leurs relations.

« Plus le réseau d’une personne est étendu, et diversifié, plus le courriel est important » estime Jeffrey Boase, un des sociologues ayant participé à la recherche. C’est le cas d’un nombre croissant d’entre nous.

Quant au fond, l’enquête montre que « les usagers de l’internet sont plus susceptibles que les non-usagers d’avoir reçu le soutien des membres de leurs réseaux sociaux quand ils ont eu à faire face à des évènements importants de leur vie ».

Maintenant que nous avons des chiffres, les anecdotes n’en sont que plus appréciables.

Faites-nous donc part de celles que vous avez vécues.

Commenter cet article