Les emails c’est pour les parents…

Publié le 23 Janvier 2006

Encore dans la section « anecdotes de la vie digitale », ma sœur vient de me skyper pour se plaindre du fait que sa nièce ne répond pas à ses courriels.

Normal lui répondis-je, je ne crois pas qu’elle utilise beaucoup le courrier électronique.

Mais enfin, dit la frangine ;-), comment une jeune fille de 17 ans qui vit entre trois pays, peut-elle faire sans email ?

Mtvsmsconcert Je crois, lui ais-je répondu – je suis prudent dès que je parle des pratiques de mes filles – qu’elle fait tout par SMS, sur IM et sur MySpace et autres blogs où les réseaux de copains échangent toutes les infos dont ils ont besoin : photos, musique vraiment cool, qui sort avec qui et ce que fait l’autre etc…

Il se trouve, une exception que je fête, que je n’avais pas tort.

Reste à comprendre.

J’en trouve l’illustration dans un article du New York Times de ce dimanche (je vous le conseille vivement) sur l’utilisation des différents médias par les « millenials ». Nés à la fin du dernier millénaire, ils seront bientôt les consommateurs les plus intéressants pout la plupart des business qui s’intéressent à eux de très près.

A première vue ils se distinguent de leurs anciens par leur recours plus systématique aux technologies digitales (ou numériques pour les chatouilleux…) et notamment aux plus interactives (blogs, IM, et autres).

Mais, selon un des responsables de Magid Associates une agence spécialisée dans l’étude des médias :

"We think that the single largest differentiator in this generation from previous generations is the social network that is people's lives, the part of it that technology enables."

La vraie différence c’est l’importance que ces enfants du millénaire donnent aux réseaux sociaux au sein desquels nous vivons tous et que la technologie permet d’activer.

Commenter cet article